Bcorp
🌞 Bien ou Bien organise un grand tirage au sort de l'été avec Ulule Boutique et GreenGo : participez et tentez de gagner 500€ de cartes cadeaux !

Des marques engagées pour un monde le bien est la norme et non plus l’exception.

signé
la charte Bien ou Bien.

Toutes ont été pensées par des femmes et des hommes qui partagent la même ambition : avoir le meilleur impact possible sur la planète et les humains.

Toutes sont engagées dans une démarche sociale ET environnementale. Pour nous, ce sont les deux piliers d’un monde plus équilibré : sans l’un, l’autre bascule.

Les marques signataires s’engagent auprès de vous

La transparence, c’est la base de tout. Signer la charte Bien ou Bien, c’est s’engager à dire où, pourquoi, comment et par qui les produits ont été fabriqués. Et surtout, ces marques signataires nous partagent en toute sincérité le chemin qu’il leur reste à parcourir : les axes d’amélioration et leurs engagements futurs.

Nombre de ces marques sont en effet transformatrices de filières entières : cela prend parfois du temps de relocaliser certains circuits de production, de sourcer des matières plus responsables, etc. D’où l’importance de décrire en toute transparence le chemin déjà parcouru et celui qui reste à faire.

Principes essentiels

Les marques signataires de la charte Bien ou Bien sont dans une démarche d’amélioration continue visant à avoir un meilleur impact sur les gens ET l’environnement. Elles s’engagent à :

  • 1
    Communiquer en toute transparence auprès de leurs clients et de leurs partenaires.
  • 2
    Utiliser des matières premières durables, plus respectueuses de l'environnement, en minimisant l'utilisation de ressources non renouvelables et en encourageant l'utilisation de matériaux recyclés ou upcyclés.
  • 3
    S’assurer que les droits fondamentaux des travailleurs sont bien respectés tout au long de la chaîne de production de leurs produits.
  • 4
    Limiter au maximum la surproduction en trouvant un juste équilibre entre offre et demande (par exemple : opter pour un système de prévente, analyser et revoir les prévisions en fonction des ventes précédentes, lancer de nouveaux produits avec un rythme raisonné etc.)
  • 5
    Réduire leur impact carbone en adoptant des pratiques de production durables et en favorisant l’utilisation des énergies renouvelables.
  • 6
    Proposer le prix le plus juste possible pour tous les acteurs de la chaîne de production et pour les consommatrices et consommateurs.

Nos critères : des produits bons pour la planète, bons pour les humains

Les produits des marques signataires cochent toujours au moins 1 critère social et 1 critère environnemental parmi nos 13 critères fondamentaux.

Certaines marques ayant une gamme large peuvent avoir une partie seulement de leurs produits qui correspond à ce double critère social-environnemental. Dans ce cas, la marque démontre des engagements clairs pour basculer une majorité de ses produits sur le double-critère.

Pour être complets, précisons qu’on ne cherche pas les labels à tout prix : on ne veut pas pénaliser des entreprises qui se donnent à fond mais qui n’ont pas les ressources pour financer une labellisation. Si, sur un critère donné, une marque n’a pas de labellisation et si un doute subsiste, nous lui demandons des éléments prouvant qu’elle respecte bien le critère en question.

Pour une planète plus nette

  • Durabilité et réparabilité
  • Matières biologiques
  • Matières d'origine naturelle
  • Matériaux recyclés
  • Matériaux upcyclés
  • Circuit court
  • Faible impact carbone
  • Pas de surproduction
  • Economie circulaire
  • Zéro déchet
Durabilité et réparabilité

Une pensée à tous les produits partis trop tôt... Cette imprimante qui a tiré sa révérence après 500 copies, cette machine à laver qui a rendu l’âme au bout de 2 ans…

Ces articles qui deviennent obsolètes un peu trop vite ont souvent été conçus avec des matériaux de basse qualité et difficilement réparables. Résultat : ils finissent par remplir les décharges avec des composants peu recyclables. Pas très réjouissant, on est d’accord.

Ici, on préfère les biens conçus pour durer et qui vous donneront envie de tout réparer comme autrefois :

  • Des produits éco-conçus avec des matériaux durables.

  • Des produits garantis à vie.

  • Des marques qui intègrent un service de réparation.

  • Des produits aux éléments facilement démontables et remplaçables par des pièces détachées (pas besoin d’être un as du tournevis pour réparer soi-même). 

Matières biologiques

Que du bon-à-porter, du bon-à-manger ! Chez Bien ou Bien, vous trouverez de nombreux produits bio, fabriqués avec un souci du respect des équilibres naturels.

Ces biens sont labellisés. Ils répondent donc à des cahiers de charges rigoureux, contrôlés par des organismes certificateurs. En fonction de la catégorie, vous croiserez par exemple les logos AB, Eurofeuille, Nature et Progrès, GOTS ou encore COSMOS Organic…

C’est la garantie de méthodes de production et de transformation :

  • Sans OGM.

  • Sans produits chimiques de synthèse.

Matières d'origine naturelle

La culture, l’extraction et la transformation de matières naturelles émettent moins de gaz à effet de serre et présentent beaucoup d’autres avantages

  • Pas de pétrochimie lors des procédés de production.

  • Moins de risques environnementaux et humains qu'avec des matières nouvellement créées sur lesquelles nous disposons de peu de recul.

Quelques exemples de ce que vous trouverez chez nous :

  • Des produits à base d’ingrédients et actifs végétaux.

  • Du lin, du chanvre, du coton, de la laine…

  • Du carton, du bois, de l’osier, du bambou…

Matériaux recyclés

Pourquoi faire du neuf quand on peut réutiliser l’existant ?

Lors du recyclage, la matière première de certains déchets est récupérée pour fabriquer de nouveaux produits… Plutôt que de relancer de zéro un procédé de production et donc une nouvelle source de pollution !

Parmi la sélection par Bien ou Bien, vous trouverez des matières qui vivent leur meilleure deuxième vie, comme par exemple :

  • Des produits fabriqués à partir de coton recyclé, issu d’anciens vêtements ou de chutes...

  • Des produits fabriqués à partir de polyester majoritairement ou intégralement recyclé, qui provient de bouteilles en plastique par exemple…

Matériaux upcyclés

Personne ne nous contredira : le meilleur déchet est celui qui n’existe pas ! Tout l’art de l’upcycling, c’est de revaloriser les rebuts, les vieux objets, les vêtements avant qu’ils ne finissent à la poubelle ou pire, dans la nature. Une fois remis sur pied et twistés, ils deviennent des objets comme neufs avec de nouvelles fonctionnalités ! C’est pas magique, ça ?

Chez Bien ou Bien, vous pourrez dénicher des produits qui ont été fabriqués à partir de

  • Vêtements, objets, meubles en fin de vie, détournés et retapés.

  • Fins de rouleaux, chutes de cuir, étoffes, invendus provenant de l’industrie textile...

  • Pièces d’orfèvrerie, vaisselle destinée au rebut, bâches, vieux pneus. 

Circuit court

Les circuits courts réduisent voire suppriment les intermédiaires entre le producteur et le consommateur. À la clé, moultes réjouissances :

  • Un prix plus juste pour celui qui produit et celui qui achète, puisque une partie des marges destinées aux intermédiaires est supprimée.

  • Plus de transparence sur la provenance des produits.

  • Une valorisation des savoir-faire locaux.

  • Un accès facilité à des produits de saison.

Sur Bien ou Bien, vous trouverez une sélection des marques qui produisent elles-mêmes ou qui travaillent de façon directe avec les fournisseurs.

Faible impact carbone

On préfère vous le dire franco : un produit, dès sa fabrication, émet toujours du CO2. Viser la neutralité carbone, c’est donc faire le meilleur produit en minimisant autant que possible la production de gaz à effets de serre à l’origine du dérèglement climatique.

Chez Bien ou Bien, on collabore avec :

  • Des entreprises qui veillent à réduire autant que possible leurs émissions de gaz à effet de serre

  • Des entreprises qui réalisent leur bilan carbone régulièrement et qui identifient les leviers pour faire baisser leurs émissions à tous les niveaux (emballage, énergie, transport, déchets…).

  • Des entreprises qui compensent leurs émissions de gaz à effet de serre via des programmes spécifiques.

Pas de surproduction

Pourquoi fabriquer des montagnes d’articles que personne n’a demandé ? Le monde a-t-il besoin d’une nouvelle collection de vêtements tous les 3 mois ou d’un nouveau modèle de téléphone chaque année ?

On pense que non. La production à outrance émet des tonnes de déchets et CO2 évitables. En plus, elle s’accompagne souvent d’une baisse de la qualité, de conditions de travail et de production moins vertueuses. Pire : les stocks d’invendus finissent parfois détruits alors qu’ils sont encore neufs !

Et ça, ça nous défrise. Alors on s'efforce de choisir des marques qui maîtrisent leur production en fonction de la demande. Tous les bons coups sont permis :

  • Systèmes de précommandes.

  • Co-création avec les consommateurs.

  • Lignes de basiques intemporels.

  • Stocks limités : pas de nouveautés à toutes les saisons.

  • Revalorisation des invendus.

  • Achats et commandes groupées.

Economie circulaire

Qu’est-ce qui tourne rond ? La Terre, oui. Mais aussi une entreprise qui se préoccupe de son impact à tous les stades du produit, notamment en fin de vie. Ca ne veut pas dire qu’elle organise des obsèques pour ses bouteilles vides, mais qu’elle fait en sorte de les re-valoriser pour ne pas générer de déchets supplémentaires.

Chez nos partenaires qui s’inscrivent dans l’économie circulaire, ça passe notamment par :

  • Le reconditionnement ou la collecte des objets en fin de vie pour les remettre en état de marche.

  • La production à partir de matières premières déjà extraites.

Zéro déchet

Non au tout jetable ! Beaucoup de créateurs et créatrices visent le “zéro déchet”. La barre est haute ! Comment réduire le plus possible le volume des poubelles des entreprises et des consommateurs ?

Les commerçants et commerçantes présents sur Bien ou Bien ont plein d’idées :

  • Des systèmes de consigne.

  • L’utilisation de matières compostables et biodégradables.

  • Des conditionnements économes en nouvelles matières.

Illustration critère durabilité et réparabilité
Illustration Critère Matières biologiques
Illustration du critère Matières d'origine naturelle
Illustration du critère Matériaux recyclés
Property 1=Matières upcyclées
Illustration critère Circuit court
Illustration du critère Faible impact carbone
Illustration du critère Pas de surproduction
Illustration du critère économie circulaire
Illustration du critère Zéro déchet

Pour le bien des humains

  • Commerce éthique
  • Fabriqué en Europe
  • Fabriqué en France
Commerce éthique

Bien rémunérer les producteurs et productrices et leur garantir de bonnes conditions de travail, ça devrait tout simplement être la norme partout, pour tous.

Chez Bien ou Bien, notamment quand les produits sont importés, on tient à ce que les critères du commerce équitable soient respectés :

  • Un prix juste et rémunérateur pour les producteurs : des seuils minimum garantis qui couvrent les coûts de production et permettent de garantir un niveau de vie décent.

  • Des conditions de travail respectueuses et sécurisées : normes sociales internationales respectées, pas de travail forcé ni de travail des enfants, pas de discrimination.

  • Des relations de long terme qui sécurisent les producteurs et leurs investissements.

  • Des primes de développement pour financer des projets collectifs (construction d’infrastructures, d'écoles, meilleur accès à la santé...).

Fabriqué en Europe

Pour pouvoir rendre plus accessibles leurs produits tout en garantissant une fabrication éthique et écologique, certaines marques font le choix du Made in Europe. De cette façon, elles ont la possibilité de sélectionner les matières et les savoir-faire dans les pays en fonction de leurs expertises.

Sur Bien ou Bien, vous trouverez des marques estampillées Made in Europe qui s’assurent toujours de la traçabilité et de la transparence de la fabrication (la base, on ne le dira jamais assez). En fabriquant dans des pays voisins :

  • Elles garantissent le respect des normes environnementales et sociales européennes, plus exigeantes que celles de nombreux pays d’autres continents.

  • Elles favorisent la proximité avec les producteurs : audits, visites régulières, nombreux échanges…

  • Elles gardent toujours un œil au compteur kilométrique : moins de distances parcourues par rapport à des biens qui viennent de l’autre bout du monde.

Fabriqué en France

Pourquoi c’est bien quand c’est pas loin ? Les arguments ne manquent pas :

  • Préservation des savoir-faire français : il y a des gens super doués juste à côté !

  • Valorisation de l’économie locale et du lien social.

  • Respect des normes environnementales et du droit du travail tout au long du processus de production.

  • Moins de kilomètres parcourus (donc moins de CO2, c’est toujours mieux).

Et avec Bien ou Bien, tout est limpide : c’est cette volonté de transparence qui nous guide. Même si tout n’est jamais parfait, quand un produit est estampillé “français”, on s’assure que la majeure partie des étapes de production soient locales (et pas juste le dernier bouton cousu sur la chemise !).

Une charte et un guide pour mieux consommer : rejoignez nous !

Sur Bien ou Bien, vous lirez des articles pour vous aider à mieux consommer. Dans notre guide, au-delà des marques signataires vous retrouverez aussi d’autres marques repérées qui correspondent également à nos critères, même si elles ne sont pas encore signataires de la charte. Notre ambition, c’est de vous aider à mieux consommer au quotidien, quels que soient vos besoins.

À propos de Bien ou Bien

Comme vous, on a envie que le monde de demain soit vraiment bien.

Commençons par nous présenter, ou nous re-présenter, car vous nous connaissez peut-être déjà. Bien ou Bien, c’est au départ l’union de deux entreprises engagées : Ulule et la Maif.

Lors de notre premier tête-à-tête, on s’est aperçu qu’on avait vraiment beaucoup de points communs, et en particulier : l’envie farouche de contribuer à un futur plus ouvert, plus écologique, plus équilibré. Lancé en septembre 2021, Bien ou Bien est un guide des marques engagées. C’est un peu comme ce nouvel ami, en qui vous pouvez vous fier les yeux fermés pour vous aider à faire les bons choix pour consommer toujours plus durablement.

De nombreux produits des marques repérées par Bien ou Bien sont disponibles à la vente sur Ulule Boutique, également propulsée par Ulule, en partenariat avec Maif. Bien ou Bien, c’est aussi une charte (que vous venez de lire juste au-dessus), avec des engagements clairs, et un événement pour mettre en lumière les marques, ces femmes et ces hommes qui portent de vrais projets de société. Le nom de cet événement ? Le Lundi Bien ou Bien. Pour être tenus au courant et suivre toute l’actualité du mouvement, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.