🎄 Un abonnement à So good offert dès 50€ d’achat. Découvrez aussi les cartes cadeaux Bien ou Bien !
    Anne-Marie Gabelica et la “beauté sans concession”
    Anne-Marie Gabelica et la “beauté sans concession”
    temps de lecture:
    Une longue réflexion sur l’industrie des cosmétiques et une passion pour les grands singes ont mené Anne-Marie Gabelica à créer oOlution. Une marque qui ne fait pas de compromis… Comme sa fondatrice, aussi enthousiaste qu’engagée.
    oOlution

    Découvrez les produits oOlution !

    Depuis 5 ans, dans le secret de son labo, Anne-Marie Gabelica cherche, expérimente et teste des dizaines de formules. Son graal ? Créer un shampooing liquide, sans aucun dérivé d’huile de palme, avec 100% d’ingrédients d’origine naturelle. Un énorme défi ! Il faut dire que la cheffe d’entreprise est exigeante, à l’image de sa marque de cosmétiques, oOlution, qui propose déjà une belle gamme de soins pour le visage et le corps, respectueux de la peau et de la planète. 

    L’entrepreneuse a été à bonne école. Sa mère a toujours valorisé le rapport à la nature et le soin naturel. “Mon éducation a été très axée sur la débrouillardise et le positif. Ma maman m’a appris à toujours questionner les choses. Très créative, elle m’a donné envie d’imaginer moi-même des solutions”, raconte aussi Anne-Marie. Après le lycée, elle se lance tout naturellement dans des études de biologie et devient ingénieure agronome en biochimie : un parcours académique qui l’a sensibilisée à l’agriculture biologique… Mais surtout, sa connaissance des mécanismes cutanés ou des ingrédients utilisés lui sert encore tous les jours !

    Orangs-outans 

    À la fin de ses études, Anne-Marie est d’abord engagée dans un grand groupe de cosmétique. Elle y passera 7 ans. C’est là que la jeune femme réalise le grand écart entre la composition des flacons et leur emballage marketing. “Je me suis dit : pourquoi on fait tant de pub du naturel, alors que ça ne représente pas grand chose dans la formule ?”, explique-t-elle. J’ai commencé à avoir l’idée de me lancer, de proposer ma propre vision, c’est-à-dire une beauté naturelle, mais à 100%, sans compromis”. Anne-Marie constate aussi que “tous les cosmétiques se ressemblent : une base, et un actif star. Mais aucun ingrédient ne se suffit à lui-même ! C’est comme dans l’assiette : une pomme, c’est un ingrédient très riche, mais manger des pommes à tous les repas, ça ne sert à rien”

    Tous les cosmétiques se ressemblent : une base, et un actif star. Mais aucun ingrédient ne se suffit à lui-même !

    L’autre élément déclencheur, c’est… Une passion pour les grands singes, et tout particulièrement les orangs-outans. Des animaux menacés par la déforestation, engendrée notamment par la production d’huile de palme. Pendant des années, Anne-Marie était la cliente qui appelait les services consommateurs des géants de l’agro-industrie, pour demander gentiment pourquoi ils ne choisissaient pas plutôt de l’huile de colza ! Quand elle apprend que 20% de l’huile de palme mondiale est utilisée pour la fabrication des cosmétiques, gros chamboulement : “J’avais le choix… Rejoindre une ONG, ou faire évoluer les choses dans mon secteur”, se souvient-elle. Ce sera les cosmétiques. 

    Le grand saut

    En 2010, elle quitte son emploi pour créer oOlution. D’où vient ce nom? “oO, c’est le signe de l’infini en mathématiques. Dans la nature, tout fonctionne en cercle fermé, à l’infini. On s’inspire de ce fonctionnement vertueux, pour trouver des solutions d’avenir”.

    Dans la nature, tout fonctionne en cercle fermé, à l’infini. On s’inspire de ce fonctionnement vertueux, pour trouver des solutions d’avenir.

    Trois longues années de travail seront nécessaires avant de lancer les premiers soins. Le temps de réaliser une étude d’éco-conception avec l’Ademe, pour devenir “une entreprise citoyenne du XXIème siècle” qui limite son empreinte écologique. Mais aussi de dénicher des ingrédients sans huile de palme : un vrai parcours du combattant, tant cette graisse est présente dans TOUS les cosmétiques, sous forme de nombreux ingrédients différents (émulsifiants, détergents, conservateurs, colorants…). 

    Glow up, crème hydratante oOlution
    oOlution

    Le temps aussi d’élaborer des formulations inédites, composées sans exception de 100% d’ingrédients d’origine naturelle, en proposant “un menu ultra-complet pour la peau dans chaque soin”. La crème hydratante Glow up contient ainsi 65 plantes biologiques (extraits, huiles et huiles essentielles) soigneusement sélectionnées !

    Pour “casser les codes d’une industrie très conventionnelle, classique et conservatrice”, il faut certainement une bonne dose de patience et d’audace. L’année du lancement, oOlution est récompensée par un prix “Coup de Pouce du Jury”, dans le cadre des Prix Entreprise et Environnement organisés par le ministère de l’Écologie. 

    Pas de concessions

    8 ans après la naissance de la marque, oOlution a bien grandi. Dans les locaux du Perreux-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, Anne-Marie et son équipe - une petite quinzaine de personnes à ce jour - ont imaginé de nouveaux produits, tous fabriqués en France, avec 70% d’ingrédients cultivés dans l’Hexagone. Avec les exigences d’oOlution, certains ont été simples à formuler, comme la crème pour les mains, d’autres ont constitué un véritable “défi technique, pour trouver la bonne formule” : le déodorant a été développé pendant 2 ans. Par contre, aucun grand mouvement pour remplacer les dérivés d’huile de palme dans les produits de beauté n’a hélas été déclenché dans le secteur des cosmétiques, comme ce fut le cas dans l’industrie agroalimentaire… Anne-Marie avoue être un peu déçue. 

    L'équipe d'oOlution
    oOlution

    Pour aller plus loin, en 2019, oOlution a aussi mis un place un astucieux système de consigne : une “enveloppe T” est glissée dans chaque commande. Elle permet de renvoyer les contenants, pour qu’ils soient nettoyés et re-remplis, ou recyclés, entre autres en matériaux pour faire des meubles. On note aussi qu’avec Anne-Marie, le concept de “beauté positive” n’est pas du vent. Les femmes et les hommes photographiés par la marque représentent “des beautés singulières, avec différents âges, corpulences, origines… Pour que personne ne se sente exclu”

    Podcast

    Anne-Marie Gabelica, fondatrice d'oOlution
    oOlution

    Sacré programme ! Mais Anne-Marie a aussi trouvé le temps d’être chroniqueuse dans l’émission la Quotidienne, sur France 5, pendant 4 ans, et, plus récemment, de lancer Déchaîné.e.s., “un podcast qui a pour rêve d’inspirer les femmes et les encourager à oser être elles-mêmes”, dit le trailer, à travers des discussions avec des femmes engagées. Car Anne-Marie elle-même s’est construite en écoutant et en lisant le parcours d’autres femmes. Celles qui ont “enrichi [sa] vie du champ de leurs possibles” sont par exemple “Wangari Maathai, une kenyane hélas disparue, qui a replanté des millions d'arbres dans son pays, Vandana Shiva qui lutte contre le désastre humain et écologique des pratiques de Monsanto en Inde ou encore Rachel Carson, qui a alerté sur la perte de biodiversité aux USA et dont le livre Silent Spring a conduit à la création des Grands Parcs”.

    Forte de ces récits et de ses propres expériences, Anne-Marie fourmille d’idées, comme la nouvelle gamme de produits solaires 100% végétaux, “un projet de longue haleine”. Bonne nouvelle, à force de tests, le shampooing d’oOlution devrait bientôt voir le jour : “après beaucoup de faux espoirs, je suis assez proche de la formule !”

    Découvrez les produits oOlution !

    Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
    À propos de l'autrice
    Lucie de la Héronnière
    Responsable éditoriale
    Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

    Tags associés à l’article

    Ces articles pourraient vous plaire...
    Ces articles pourraient vous plaire...
    Voir tous les articles