3 astuces pour donner une seconde vie aux vêtements
    3 astuces pour donner une seconde vie aux vêtements
    temps de lecture:
    Le vêtement qui pollue le moins est celui que l'on possède déjà dans son placard. Encore faut-il le porter. Nous avons toutes et tous des vêtements troués, trop courts, trop grands... Alors comment les réparer ? Ou bien à qui les donner ? Tour d’horizon des bonnes pratiques ! 

    Qui n’a jamais rangé en boule au fond d’un placard une chemise dépourvue d’un bouton, un pantalon à l’ourlet défait ou des robes devenues trop serrées ? Pas de panique, voici 3 astuces pour vous aider à donner une seconde vie à vos vêtements. 

    1. Réparer 

    La première astuce, mais pas forcément la plus simple, est de prendre le temps de réparer ses vêtements (ou d'abord d'apprendre à le faire si nécessaire !). Avant de commencer, il faut vous munir d’un kit de couture : du fil de différentes couleurs, une aiguille et une paire de ciseaux.

    Ensuite, pour celles et ceux qui n’auraient jamais raccommodé un bouton - on ne vous jette pas la pierre - vous pouvez regarder ces vidéos pour apprendre à recoudre un bouton justement, à faire un ourlet ou à réparer une déchirure. Ces tutoriels pédagogiques de la marque La Gentle Factory permettent de maîtriser les bases de la couture et de lutter contre le gâchis. Si vous ne voulez pas vous exercer sur votre chemise préférée, vous pouvez toujours vous faire la main sur une vieille paire de chaussettes trouées, en suivant les conseils de Tilli (service de couturières et couturiers à domicile) pour les raccommoder.

    Vous pouvez aussi directement faire appel aux services de Tilli ou de toute autre boutique de couture de votre commune demander de l’aide. Promis on ne dira rien ! Pour faire réparer vos chaussures ou vos sacs en cuir, vous avez toujours la possibilité de vous tourner vers votre cordonnier de quartier, ou bien de contacter de nouveaux services en ligne comme Galoche & Patin. Veja a lancé également son propre atelier de cordonnerie à Bordeaux (espace Darwin) où vous pouvez venir faire réparer vos baskets, quelle que soit la marque, les recycler ou les nettoyer.

    2. Customiser 

    Pour les plus chevronnés d’entre vous, celles et ceux pour qui la réparation d’un bouton n’a plus aucun secret, vous pouvez passer au niveau supérieur, celui de la customisation ou de l’upcycling (utiliser du vieux pour faire du neuf). Là encore, internet regorge d’idées géniales ! 

    Pour upcycler vos vêtements donc, vous pouvez laisser parler votre personnalité, en créant par exemple un chouchou sans machine à coudre à partir d’un vieux t-shirt ou en créant des cotons démaquillants lavables. Vous pouvez aussi décider de vous lancer dans des projets de couture plus ambitieux grâce à ces patrons gratuits. Vous y trouverez, par exemple, des patrons pour coudre une robe portefeuille, de la lingerie ou même des vêtements pour vos enfants à partie de vieux tissus.

    Plus classique mais tout aussi efficace, vous pouvez transformer un vieux jean en short, ou une chemise en jupe ou en robe grâce à ces 8 façons de transformer une vieille chemise. Le site de Marie-Claire regorge d’idées, cet article répertorie par exemple une dizaine de tutoriels pour réutiliser des chutes de tissus. Le site Artesane propose des cours gratuits de couture, broderie, tricot ou crochet. De nombreuses marques vendent également des patrons de qualité, comme Make my Lemonade par exemple.

    En pratique, la broderie est par exemple une bonne manière de cacher une tache disgracieuse ! Dernière astuce de customisation : vous pouvez carrément décider de teindre vos vêtements en fibres naturelles (s’ils sont tachés par exemple ou si la couleur ne vous plaît plus). Les teintures classiques, que vous pouvez trouver en supermarché, contiennent des substances chimiques, toxiques et polluantes pour l’environnement.

    Pour teindre vos vêtements, munissez vous d’une casserole ou d’une marmite (pas en aluminium), d’une cuillère en bois, d’une balance, d'alun ou de vinaigre blanc et de végétaux : les pelures d’oignon ou le curcuma donneront du jaune, les fleurs de lavande du bleu, l’avocat du rose, les épinards du vert et le thé du beige... Il faudra vous armer d’un peu de patience pour laisser reposer les tissus mais vous pouvez retrouver toute la marche à suivre dans cet article

    3. Donner ou vendre ses vêtements 

    Tout le monde n’a pas l’âme d’un créatif... Et ce n’est pas grave. Si vos vêtements sont devenus trop grands, trop petits ou qu’ils ne vous conviennent tout simplement plus mais sont toutefois en bon état, n’hésitez pas à vous en séparer en les donnant. Pensez à votre entourage, amis et famille...

    Vous pouvez également les déposer dans l’un des 45 000 points de collectes répertoriés sur le site Re_fashion, disponibles dans toute la France, que ce soit dans un container Le Relais, dans un magasin équipé ou encore lors d’une collecte ponctuelle. "57,8% des textiles et chaussures seront revendus pour être réutilisées et 41,7% seront transformés pour être recyclés", peut-on lire sur le site Re_fashion. 

    Les associations sont aussi des points de collecte. Parmi elles, citons La Cravate Solidaire, Emmaüs, Le Secours Populaire, La Croix Rouge ou encore Tissons la Solidarité. Vous pouvez également opter pour l’initiative Le Dressing Solidaire en ligne, une plateforme de vide-dressing dont l’objectif est d’aider les personnes en insertion, habitant l’Île-de-France, à remplir leur dressing de tenues pour se rendre à un entretien ou faire leurs premiers pas en entreprise. Et pour reparler des chaussettes, si vous n’avez pas souhaité les raccommoder, vous pouvez toujours les donner à la marque Chaussettes Orphelines, qui les utilise pour en fabriquer de nouvelles paires. 

    L’autre possibilité : vendre vos vêtements sur des sites spécialisés comme Le Bon Coin, Vide dressing, Vestiaire Collective ou Vinted. Une solution pour rendre cette étape un peu plus formelle est d’organiser ou de participer à un vide-dressing ou à un troc maison (échange de vêtements). Sinon, vous pouvez toujours vous tourner vers les dépôts-ventes.

    Vous avez désormais plusieurs astuces pour donner une seconde vie à vos vêtements : les réparer, les upcycler, les donner ou les vendre. De jolies façons de lutter contre le gaspillage textile !

    Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
    À propos de l'autrice
    Chloé Cohen
    Journaliste engagée
    Chloé Cohen est journaliste et créatrice du podcast Nouveau Modèle sur la mode responsable. Après 3 années passées à New York comme correspondante, Chloé s’est spécialisée dans les problématiques environnementales et sociales de l’industrie textile.

    Tags associés à l’article

    Ces articles pourraient vous plaire...
    Ces articles pourraient vous plaire...
    Voir tous les articles