Chloé et Lorène mettent des paillettes (biodégradables) dans nos vies

Chloé et Lorène mettent des paillettes (biodégradables) dans nos vies

temps de lecture:
Pour Lorène et Chloé Pernet, pas de fête sans paillettes. Pourtant, les paillettes classiques sont tout simplement des microplastiques, néfastes pour l’environnement et la faune marine. Les deux sœurs ont donc lancé Si Si La Paillette, une joyeuse marque de paillettes biodégradables, fabriquées en Allemagne à partir de cellulose régénérée. Pour continuer à briller sans polluer !
Si Si La Paillette

Découvrez toutes les paillettes biodégradables de Si Si La Paillette !

La famille Si Si fait briller les nuits parisiennes depuis 2017. Après avoir été costumière, tenancière de friperie, photographe freelance et organisatrice de soirée, Chloé Pernet, toulousaine d’origine, lance avec sa cousine Marion une agence évènementielle spécialisée dans la paillette. Les deux acolytes proposent des stands de maquillage dans les soirées de la capitale, rapidement rejointes dans l’aventure par des copains et copines, leur flamboyante famille de cœur.

Un stand de paillettes Si Si La Paillette
Si Si La Paillette

“Très vite, nous nous sommes rendu compte des conséquences environnementales des paillettes classiques. Les paillettes sont des microplastiques très fins, qui s’insèrent dans les systèmes de filtration. Elles libèrent des substances toxiques et sont ingérées par la faune marine… Mais il était très difficile de trouver des paillettes biodégradables, il y avait un vide en France”, explique Chloé. L’équipe Si Si commence à utiliser ce type de paillettes plus durables… Le constat est alors évident : la demande est forte ! 

Très vite, nous nous sommes rendu compte des conséquences environnementales des paillettes classiques.

Une histoire de famille

C’est là que Lorène Pernet entre dans la danse. La petite sœur de Chloé est diplômée d’HEC : “J’ai fait des stages hasardeux dans la finance, le conseil. Je ne m’y retrouvais pas. Pendant une année de césure, j’ai fait un premier pas dans l'entrepreneuriat en faisant un service civique d’aide à la création d’entreprise pour les migrants. J’ai poursuivi avec un Master en innovation sociale et développement durable. Via Chloé, je m’intéressais au sujet des paillettes plus naturelles… On savait que la technologie existait, mais elle n’était pas distribuée en France”

On savait que la technologie existait, mais elle n’était pas distribuée en France.

Les deux sœurs s’associent donc en juin 2019 pour créer leur propre marque de paillettes, tandis que Marion poursuit, dans une entité distincte, les activités événementielles de Si Si La Paillette. Très complémentaires, elles se répartissent les rôles facilement, Lorène pour la stratégie, la gestion et la recherche de financements, Chloé pour la direction artistique, la création et l’opérationnel. Signer avec le fournisseur parfait, boucler un business plan, créer un site web… Pas le temps de traîner, le temps d’un été, tout est fin prêt : les premiers petits pots sont vendus en septembre. Pour sa communication, dès le début, le duo propose “des représentations inclusives. On met en avant tous les corps. Et on veut sortir la paillette du cliché de la petite fille. Tout le monde peut porter des paillettes”. Quel que soit notre âge ou notre genre !

Briller sans polluer 

Ces paillettes sont fabriquées en Allemagne par l’entreprise Bioglitter. Les paillettes de la première gamme, Sparkle, sont fabriquées à base de cellulose de plantes régénérée. Aussi brillantes que leurs homologues entièrement issues de la pétrochimie, elle contiennent moins de 8% de plastique, utilisé seulement pour la couche de vernis.

Kit Paillettes Pure
Kit Paillettes Pure/ Si Si La Paillette

Sur Bien ou Bien, vous ne trouverez que la gamme Pure, lancée par le fabricant en 2020. Une vraie révolution technologique dans le joyeux monde de la paillette : 0% de plastique ou d’aluminium. Le vernis est réalisé avec de la “gomme-laque”, une sécrétion résineuse d’insectes (récoltée après leur départ de l’arbre, donc sans aucune maltraitance). Les paillettes Pure ont une brillance plus nacrée et translucide. En pratique, la cellulose de bois régénérée est transformée, étirée en un grand film, vernie, puis enfin découpée en milliers de petites formes, hexagonales pour ne pas perdre un gramme de matière ! 

Celles-ci sont certifiées OK biodegradable WATER par TÜV : elles se dégradent à 90% en moins de 56 jours dans un environnement naturel d’eau douce, avec des variations dépendant de la chaleur, de l’humidité ou de la concentration de microbes.

Maquillage, bricolage et scénographie

Au programme : des paillettes unies (Pure Rose, Pure Argenté, Pure Bleu…) et des “mélanges signatures” imaginés par Si Si, comme Tout Schuss !, Nuit Blanche, Gravé Dans La Brique ou encore Cuivre Moustache. “On crée des formulations et des nuances avec nos balances de précision… Comme dans Breaking Bad ! C’est beaucoup de travail pour obtenir un rendu réussi”, raconte Chloé. Ensuite, un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) s’occupe des assemblages… Et les commandes sont directement expédiées par la team Si Si. 

Paillettes Pure Argenté
Paillettes Pure Argenté/ Si Si La Paillette

Pour diminuer le plastique dans les emballages aussi, Si Si propose des pots en aluminium (recyclable) avec une petite partie de PET, un plastique également recyclable. On peut les réutiliser avec des recharges de paillettes (en kraft et bioplastique) ou s’en servir pour tout autre chose !

En plus du maquillage, comment et pourquoi peut-on utiliser ces paillettes ? “Elles ont un grade cosmétique. On peut donc aussi les utiliser pour fabriquer des cosmétiques maison - nous travaillons d’ailleurs avec une savonnerie ! - ou des bougies normales ou de massage. Elles peuvent servir dans les loisirs créatifs, la scénographie (pour les décors de cinéma ou de théâtre) ou le nail art”, souligne Chloé. Mais attention, pas dans vos recettes ! Ceci dit, la team Si Si aimerait creuser le sujet de la paillette alimentaire en 2023...

“Sans plastique, la fête est plus chic”

En 2020, petit à petit, Chloé et Lorène se font davantage connaître et créent leur communauté. “Mais le confinement est vite arrivé. On a continué dans notre lancée, même si c’était compliqué de se projeter car notre message, c’est faites la fête, aimez-vous et rigolez !”, observe Lorène. Les sœurs Si Si sortent ainsi des nouveaux produits, comme un pinceau ou un baume pour appliquer les paillettes.

On a continué dans notre lancée, même si c’était compliqué de se projeter car notre message, c’est faites la fête, aimez-vous et rigolez !

Paillettes Gravé Dans La Brique/ Si Si La Paillette
Paillettes Gravé Dans La Brique/ Si Si La Paillette

L’année suivante, les deux entrepreneuses décident d’ouvrir une boutique, un véritable temple de la paillette, avec néons et boules à facettes à gogo. Après avoir trouvé un local, dans le 20ème arrondissement de Paris, Chloé et Lorène lancent une campagne de crowdfunding sur Ulule, pour financer l’aménagement. Sans plastique, la fête est plus chic, annonce la vidéo ! C'est un brillant succès, puisque l'objectif est dépassé de 582%. Le lieu ouvre ses portes en décembre 2021...“On a aussi développé une programmation à l’année, avec par exemple un atelier de fabrication de cosmétiques maison ou des jeudis tatoos”, explique Chloé. La famille Si Si s’est également agrandie : aujourd’hui, une dizaine de personnes travaillent à répandre des paillettes dans nos vies. 

Maintenant, les deux jeunes femmes de 28 et 32 ans entendent briller et faire briller le plus possible, en élargissant encore leur gamme (avec par exemple un gel pailleté ou un vernis à paillettes), en organisant des ateliers dans des festivals et en distribuant à plus grande échelle : “On encourage les gens à s’affirmer, sans jugement. Les paillettes, ça aide : quand une personne ose, elle rayonne et cela apporte de la joie. On veut s'amuser en respectant la planète et pousser les paillettes comme un mode de vie !"

Découvrez toutes les paillettes biodégradables de Si Si La Paillette !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Lucie de la Héronnière
Responsable éditoriale
Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles