Bien ou Bien x Endro : découvrez ce joli coffret de 6 soins à offrir pour la fête des mères 🌸

5 façons de trouver des vêtements de seconde main

5 façons de trouver des vêtements de seconde main

temps de lecture:
Vinted, Depop... La seconde main est à la mode ! En effet, ce marché est en pleine croissance. Mais si on sait généralement comment acheter des vêtements neufs, quelles sont les différentes façons de trouver des vêtements d’occasion ?
Photo by Luis Montejo on Unsplash

Aujourd’hui, l’industrie de la mode engendre diverses problématiques : pollution, mauvaises conditions de travail, etc. La consommation de fast-fashion est plus forte que jamais dans les pays occidentaux. Pourtant, une prise de conscience émerge chez une partie de la population qui commence à acheter des vêtements de seconde main. Selon l'Institut Français de la Mode, 30% des Français ont acheté un vêtement d'occasion en 2018. Le marché de l'occasion est en expansion : une étude de Deloitte Développement Durable, réalisée avec l’Alliance du Commerce, montre qu'il aurait quadruplé de taille entre 2015 et 2018. Alors, comment s’habiller tout en respectant la planète ? On vous donne nos astuces !

1. Les friperies

Tout le monde connaît les friperies, des boutiques où l’on peut trouver des vêtements qui ont été déjà portés à des prix plus bas. Le vintage est de plus en plus tendance, et les friperies sont le meilleur moyen de trouver des pièces intéressantes. C’est à la fois une façon de consommer de façon plus responsable et de développer son style puisqu’on peut y trouver des pièces uniques. Pour en citer quelques-unes : KiloShop, Free’p’Star,…

Les associations caritatives développent également leurs propres friperies. Par exemple, l’ONG Oxfam a développé six friperies à Paris, Lille et Strasbourg. En achetant là-bas, on soutient "les actions d’Oxfam pour lutter contre la pauvreté et les injustices et défendre les droits des populations les plus vulnérables à travers le monde". De même, on peut trouver sept friperies solidaires Emmaüs à Paris où l’on peut venir donner ou acheter des vêtements. Cet acte permet d’aider des personnes précaires à s’insérer dans le monde professionnel. 

Enfin, il existe des friperies en ligne si on préfère acheter depuis chez soi ou qu’on manque de motivation pour parcourir les rayons de vêtements. Ainsi, Imparfaite ou encore La Fripe Française, jeune site lillois, feront votre bonheur si vous cherchez des pièces vintages pour votre dressing.

Vêtements sur un portant à l'extérieur
Photo by Artificial Photography on Unsplash

2. Les sites et applications

Les sites de vente de particulier à particulier sont nombreux. Leboncoin est par exemple le quatrième site le plus visité de France. Certains sont dédiés uniquement à la mode comme Vinted. Cette plateforme est l’une des plus connues, elle compte environ 12 millions de membres en France, qui l’utilisent pour son fonctionnement simple et efficace. Mais ce n’est pas la seule : Vestiaire Collectif pour les produits de luxe, StockX pour les fans de sneakers, Ethic2Hand qui propose des vêtements labellisés et fabriqués avec des matériaux durables ou encore Depop qui s'adresse surtout aux jeunes avec une esthétique inspirée d'Instagram.

3. Les brocantes et vide-greniers

Les brocantes existent depuis bien longtemps et sont l’occasion de trouver des pièces de qualité à très bas prix, surtout si on négocie bien. Il faut avoir la patience de chercher dans ces divers événements : brocantes, vide-greniers, vide-dressing ou même troc-party, où l’on apporte des pièces à échanger avec les autres. Sur le web, plusieurs plateformes se présentent comme des brocantes en ligne, comme Luckyfind par exemple.

4. Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux deviennent également un moyen de trouver des pièces d’occasion à travers des groupes de vente ou de troc. Sur Facebook, une marketplace a été lancée en 2017. Elle nous permet à nous, internautes, de trouver des produits à proximité de chez nous. Une fois acheté ou vendu, c’est à nous de gérer le paiement et l’envoi du produit. C’est pour cela que Facebook ne prend pas de commission.

5. Les marques

Les marques elles-mêmes commencent à se lancer dans la seconde main en voyant l’ampleur que prend ce marché. Elles veulent s’affirmer devant les applications de revente de plus en plus utilisées La Redoute a développé une plateforme de revente entre particuliers : La Reboucle. En vendant via ce site, on peut recevoir l’argent directement... ou sur une carte cadeau à dépenser chez la marque. Petit Bateau a également une application qui propose un espace de vente d’occasion de produits de la marque.

Grâce à tous ces moyens de vendre et d'acheter des vêtements de seconde main, le marché pourrait même dépasser celui de la fast-fashion en 2029, selon Thred up. En effet, les jeunes consommateurs tirent la tendance vers le haut. À nous de faire pencher la balance !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Filomène Netter
Rédactrice
Rédactrice pour Bien ou Bien, Filomène travaille sur la responsabilité sociétale des entreprises à l'école de commerce de Montpellier. Se sentant concernée par ce sujet, elle vous partage ses connaissances.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles