Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

Jeux et jouets : comment acheter durable ?

Jeux et jouets : comment acheter durable ?

temps de lecture:
Vous voulez offrir un joli cadeau à un enfant ? En limitant l'impact de ce jouet sur la planète et les humains ? Tournez vous vers l'occasion... Ou vers le neuf conçu de matière éthique et durable. Voici les témoignages et conseils de belles marques engagées.
KOJO

Plus de 100 000 tonnes. C’est la quantité de jouets jetés chaque année à la poubelle en France, selon les estimations de l’Ademe. Des amas d'objets multicolores, majoritairement composés de plastique et fabriqués à des dizaines de milliers de kilomètres. Quid de l'écoresponsabilité ? Même si les mastodontes du jouet sont à la traîne (avec des exceptions ponctuelles, comme par exemple Lego qui a lancé en 2018 une brique composée de 98% de canne à sucre), de jeunes marques développent des alternatives ludiques et éthiques.

Jouets Le Jouet Simple
Le Jouet Simple

Après l'alimentation ou la mode, les consommateurs et consommatrices semblent petit à petit prendre conscience de l'impact des cadeaux offerts aux plus jeunes. Pierre Véron, fondateur de la marque Le Jouet simple (des jouets éco-conçus en France, à partir de plastique 100% recyclé et recyclable) observe un changement des comportements d’achat : “les jeunes parents d’aujourd’hui sont particulièrement sensibles aux problématiques environnementales et plus éveillés à ce qui se cache derrière un produit. Cela se voit dans leurs actes d’achat mais également dans les listes de naissance ou de cadeaux que les parents confient à leur proches". 

Les jeunes parents d’aujourd’hui sont particulièrement sensibles aux problématiques environnementales et plus éveillés à ce qui se cache derrière un produit.

Alors, comment trouver des jouets bien faits ? "Avant d’acheter un jouet, il faut penser à son usage et donc à qui se jouet sera destiné pour être certain de faire le bon choix. Ce qui est primordial, c'est l’usage du produit, ce qu’il va réellement apporter à l’enfant", ajoute l'entrepreneur.

Et ensuite ? Les labels peuvent nous aiguiller : l'Ademe recommande l’Écolabel nordique, qui concerne notamment les jouets, avec des critères liés à la composition et des critères sociaux. D'autres labels généralistes et fiables peuvent être guettés : Origine France Garantie, Oeko-Tex (qui garantit l'absence de substances nocives pour la planète et pour la santé) pour les jouets comprenant du textile... Bien sûr, il faut ensuite scruter les fiches produits pour chercher des tas d'informations pratiques : choix des matières, lieu de fabrication... Petit tour d'horizon.

1. Choisir des jeux et jouets pensés pour durer 

Animaux en bois Ratapon
Ratapon

Un jouet durable, c'est un jouet costaud. Des matières qui vont durer dans le temps. Et certainement pas un jouet qui va se casser au bout de deux utilisations ! "Lorsqu'un enfant ouvre la malle à jouets dans le grenier d'une vieille maison de famille et s'amuse des heures durant avec les jouets de ses parents, on parle de durabilité ? Le bois a pris une patine qui lui donne un look vintage. Il a gardé les marques du passé, il est peut être un peu abimé, mais il a le mérite d'être là, et d'amuser un enfant ! D'abord, pour un choix de produit durable, il faut donc se poser la question de la longévité. [...] En tant que fabricant, je conçois des produits robustes, qui passeront entre plusieurs mains, et seront idéalement vendus, puis rachetés, puis encore revendus”, déclare Raphaël Argoud, fondateur de Ratapon. Ses jouets sont fabriqués en France, à partir de bois issu de forêts gérées durablement.

En tant que fabricant, je conçois des produits robustes, qui passeront entre plusieurs mains.

C'est aussi un jouet utilisé pendant longtemps... Même par un seul enfant ou une seule fratrie ! Pour Charlotte Coutand, co-fondatrice de KOJO, il faut se poser des questions sur la durabilité intrinsèque du jeu : “est-ce que l’enfant va y jouer longtemps ? Est-ce qu’il ou elle peut faire évoluer sa pratique du jeu ? Est-ce que la tranche d’âge est large ?”. La marque propose ainsi des jeux de construction (faits de plaques en bois et de pinces en bioplastique) adaptés aux 4-10 ans.

Chez Sloli, marque de jeux écoresponsables sur le thème de la nature, la démarche est la même. La fondatrice Morgane de Villers explique : "afin de garantir une durée de vie la plus longue possible à nos jeux, en plus d'utiliser des matières solides, nous faisons également en sorte d'imaginer des règles du jeu évolutives en termes de difficulté pour que l'enfant continue de s'intéresser à son jeu tout en grandissant".

2. Privilégier une fabrication plus locale...

Jeu de société Sloli
Sloli

Aujourd’hui, 90% des jouets vendus en France sont importés, selon l’Ademe. Dans ce domaine, s’interroger sur le lieu de fabrication est important. “De nombreuses marques pratiquent malheureusement le "french washing" : le fait d'induire le consommateur à penser que le jeu est fabriqué en France, en utilisant sur le packaging des drapeaux français, une Tour Eiffel, du bleu-blanc-rouge... Alors que seule la "marque" est française mais que la production, elle, est réalisée à l'autre bout du monde. L'impact carbone du jeu lié au transport est dans ce cas très néfaste, et les conditions sociales dans lesquelles les jeux sont fabriqués dans certains pays d'Asie ne sont pas non plus réjouissantes”, observe Morgane de Villers. Chez Sloli, le bois (quille, obstacles, dés...) est transformé dans le Jura, tandis que les livrets, cartes et autres fiches sont imprimées dans le Nord.

"De nombreuses marques pratiquent malheureusement le "french washing"".

3. ... Et des matières soigneusement sélectionnées

Comme dans d'autres domaines, renseignez-vous sur les matières, pour choisir en fonction de vos sensibilités : d'où viennent-elles ? Sont-elles renouvelables ? Recyclées ? “Le bois a le vent en poupe ces dernières années, mais les consommateurs ne sont pas dupes !, observe Raphaël Argoud, le créateur de Ratapon. Si certaines marques "françaises" font fabriquer leurs jouets en Chine, avec du bois d'Europe de l'Est, d'autres marques s'engagent à sourcer des essences de bois locales, et à fabriquer en France. Pourquoi aller si loin, quand on a tout autour de chez nous ?”. Pour cette matière en particulier, on peut chercher les labels PEFC et FSC, qui garantissent que les forêts sont gérées de manière durable.

4. Le sujet de la seconde vie

Un garçon fait une construction KOJO
KOJO

D’après une étude menée en 2021, 81% des parents d’enfants de 0 à 10 ans déclarent avoir acheté des jouets via des circuits de seconde main au cours des douze derniers mois. Pour Charlotte Coutand de KOJO, “ce qui est important aussi, c’est dans quelle mesure le jeu pourra être réutilisé et/ou revendu. C’est pour cela que nous mettons en place le nécessaire pour reconditionner les jeux : nos clients peuvent racheter des cartons d’emballages, des pièces perdues (accessibles à l’unité) ou encore les notices… Pour pouvoir proposer un jeu d’occasion bien complet”. Car la seconde main reste l'alternative la plus durable !

Ce qui est important aussi, c’est dans quelle mesure le jeu pourra être réutilisé et/ou revendu.

"Le vrai changement vient de l’intérêt que chacun porte à la provenance du produit et à sa fin de vie. Il y a aujourd’hui un véritable intérêt pour les acheteurs de comprendre ce qu’il adviendra du produit quand celui-ci ne sera plus utilisé", analyse Pierre Véron, du Jouet Simple. Les jouets de la marque sont d'ailleurs consignés : si l’enfant n’a plus l’âge de s’amuser avec, on peut renvoyer l’objet, qui sera alors revendu par le Jouet Simple à prix réduit s’il est en bon état, ou recyclé pour fabriquer d’autres jouets s’il est trop abîmé. 

Alors, pour trouver des jeux et jouets bien pensés et bien fabriqués, de A à Z... À vous de jouer !

Découvrez tous nos jeux et jouets !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Lucie de la Héronnière
Responsable éditoriale
Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles