Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

Minuit sur Terre, une marque de mode "sans cuir et sans reproche"

Minuit sur Terre, une marque de mode "sans cuir et sans reproche"

temps de lecture:
Comment concilier mode et éthique ? Depuis 2017, Marie Viard-Klein a choisi de relever le défi suivant: créer de la maroquinerie et des chaussures stylées et originales, fabriquées au Portugal, sans aucune matière d’origine animale. Zéro cuir, donc, mais des déchets de raisin et de céréales, entre autres. Installée en Gironde, l’entrepreneuse nous raconte son histoire.
Marie et Cannelle / Minuit sur Terre

Découvrez les chaussures et accessoires Minuit sur Terre !

Quand sonnent les douze coups de minuit, Cendrillon s’enfuit… En perdant une pantoufle de verre au passage. Heureusement, ce soulier égaré va la sortir d’une vie peu enviable. Non sans humour, Marie Viard-Klein s’est inspiré de la fameuse héroïne de conte pour nommer sa marque, Minuit sur Terre : “c’est la preuve qu’une paire de chaussures peut changer une vie… Et même plein de vies !”. Les siennes sont fabriquées en Europe et ne contiennent pas un gramme de cuir. Pourquoi ? En 2016, végane depuis une dizaine d’années, Marie est partie à la recherche de chaussures sans matières d’origine animale. “Je ne trouvais pas grand chose, rien de me plaisait. Il y avait un problème de design dans l’offre”, se souvient-elle. 

D’un besoin personnel naît l’idée d’une future marque, mêlant mode et éthique. La jeune femme prend la décision de tenter le coup pendant des grandes vacances, avant sa dernière année d’études, à Sciences Po Bordeaux en double diplôme avec un Master de gestion des entreprises. “J’ai d’abord envisagé d'attendre quelques années, pour travailler dans le secteur avant de me lancer. Mais là, j’ai adopté mon chien Cannelle. Et je me suis dis qu’en tant qu’entrepreneuse, je pourrai la garder tout le temps avec moi !”, rigole Marie. 

Baskets Empreinte
Les baskets Empreinte Bleu Minuit/ Minuit sur Terre

Cannelle assistante 

Alors, elle démarre sur des chapeaux de roue, avec le statut d’étudiante-entrepreneuse. Marie convertit également son stage de fin d’études en création de projet et commence à se poser mille questions. “Les débuts sont un peu chaotiques. Par où commencer ?”, s'interroge-t-elle. Elle rencontre une agente de production, chargée des relations entre les marques et les usines : “Travailler avec elle, c’est l’une des meilleures décisions prises. C’est une dépense en plus, mais elle me règle les problèmes en amont. Par exemple, s’il y a des soucis d’approvisionnement, elle trouve une alternative !”.  La cheffe d’entreprise choisit des usines portugaises, pour la proximité avec l’entrepôt bordelais et pour les règlementations garantissant de bonnes conditions de travail. 

Et puis, Marie part à la recherche de matières véganes. “Cela m’a pris pas mal de temps. Il y avait beaucoup moins de choses il y a 5 ans”. Les premiers dessins des chaussures sont réalisés par sa petite sœur. “Nous avons professionnalisé au fur et à mesure, les débuts étaient très artisanaux. Mais nous n’avions pas de temps à perdre. Il n’y avait pas vraiment d’équivalent. Je n’avais pas de recul, je ne savais pas si cela allait marcher”, glisse-t-elle. En 2017, les premiers modèles sortent, des chaussures pourvues d’une doublure à base de céréales. Heureusement, une marraine sympathique semble veiller, puisque la communauté grandit rapidement ! 

Trouver des matières véganes m'a pris pas mal de temps. Il y avait beaucoup moins de choses il y a 5 ans !

Matières innovantes

Depuis, Minuit sur Terre a sorti quatre collections par an, toujours "sans cuir et sans reproche", signale le site : chaussures (pour femmes, puis hommes et enfants), sacs, petite maroquinerie. En veille permanente sur les solutions durables et qualitatives, la marque a aussi diversifié ses matières, au fur et à mesure des avancées du secteur des alternatives au cuir animal. Début 2020, elle lance les premières baskets à base de déchets de raisin. “Je connais le fournisseur, Végéa, depuis 2016. Tous les trois mois, je les relançais au sujet de cette matière innovante : alors, quand est-ce que vous vous démarrez ?”. Fabriquée en Italie, cette matière est composée de 27,5% de déchets de la viticulture et d’huiles végétales, de 52,5% de polyester recyclé et de 20% de polyuréthane à base d’eau.

Minuit sur Terre utilise toujours des matières à base de céréales non destinées à la consommation, mêlés à de la viscose et à du polyuréthane (pour la doublure intérieure) ou à du coton et du polyuréthane (pour l’extérieur). Des déchets de pomme de l’industrie agroalimentaire sont aussi mélangés à du coton, du polyester et du polyuréthane pour concevoir des empiècements, par exemple ! 

Des alternatives au cuir animal

Ces diverses matières véganes innovantes ne sont donc pas entièrement végétales. Le procédé est souvent similaire : il y a toujours une part de synthétique. “Le 100% raisin, c’est impossible ! Et d’ailleurs, on ne veut pas que nos chaussures soient biodégradables. Je ne sais pas si on arrivera un jour à une composition majoritairement végétale. Pour l’instant, on peut aller jusqu’à un pourcentage de 50%, avec les céréales”. Quid des autres matières ? Pour compléter, Marie source du coton recyclé, du polyester recyclé (à partir de déchets de bouteilles en plastique) pour l’aspect daim, des lacets également en polyester recyclé, des semelles en caoutchouc recyclé à 70%... Pour connaître le détail de chaque chaussure, les fiches produits sont là !

Pour l’instant, on peut aller jusqu’à 50% de matière végétale, avec les céréales.

Peu avant le premier confinement, Marie a déménagé dans un petit village, entre Saint-Emilion et Bergerac - "C'est mieux pour Cannelle !" - mais se rend au moins une fois par semaine dans les bureaux bordelais de la marque, où travaille désormais une équipe de 11 personnes. La créatrice cherche à aller plus loin (par exemple en récoltant des chaussures usagées auprès des clients et clientes, bientôt transformées en nouvelles semelles) et à imaginer de nouveaux produits (des tongs ou des pulls d'été pour 2023 !). Avec son beau toutou toujours dans les parages, Marie semble carburer jour et nuit : “L’écoresponsabilité, c’est normal, ça devrait être la base. Chez Minuit sur Terre, on est heureux de se démarquer par le style”. 

Découvrez la marque de mode végane Minuit sur Terre !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Lucie de la Héronnière
Responsable éditoriale
Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles