Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

TRÈS. écodesign arrive sur Bien ou Bien !

TRÈS. écodesign arrive sur Bien ou Bien !

temps de lecture:
Installés à Marseille, Camille Cousté et Grégoire Gérard passent aussi beaucoup temps dans des ateliers et usines de France et de Navarre. Pour tout nouveau meuble ou objet intégré à leur boutique en ligne, l'équipe de TRÈS. écodesign rend visite à la marque, pour évaluer l'impact environnemental de chaque produit, grâce à un score innovant, l'Éco Impact. Camille nous explique son grand objectif : mêler le beau et le bon.
TRÈS. écodesign

TRÈS. écodesign vient tout juste d'intégrer Bien ou Bien. Ce distributeur de meubles et objets de décoration propose sur notre plateforme des marques comme Drugeot Manufacture, OOhh, Original Home, Rif, Gassien ou encore Cookut... À cette occasion, nous avons interviewé Camille Cousté, la co-fondatrice, pour parler des critères très exigeants de la boutique en ligne. Découvrez tous les produits TRÈS. écodesign dans la catégorie Maison et Jardin !

“Osez transmettre vos valeurs à votre intérieur”, voilà l’un des slogans de TRÈS. écodesign, boutique en ligne de meubles et d'objets de décoration. “Nous avons voulu prouver qu’il n’y a pas de raison de choisir entre le beau et le bon”, explique d’emblée Camille Cousté, co-fondatrice. Son credo : on peut mêler design et durabilité avec brio.  

Avant cette nouvelle vie, l’entrepreneuse a été acheteuse et cheffe de produit dans le domaine du design, notamment au Printemps. En octobre 2021, elle lance TRÈS. écodesign avec son associé Grégoire Gérard. Pour le duo, la première étape fut de créer, avec un ingénieur, un score évaluant l’impact environnemental du mobilier. À l’image du Nutri-Score, celui-ci note chaque produit de A à E, pour permettre aux gens de faire des choix éclairés.

Nous avons voulu prouver qu’il n’y a pas de raison de choisir entre le beau et le bon.

Critères TRÈS. écodesign
TRÈS. écodesign

Cet indicateur, appelé Éco Impact, est toujours le pilier de TRÈS. écodesign : la sélection ne comporte que des produits notés A, B ou C+. Comment ça marche ? “Pour chaque produit, nous réalisons une analyse de cycle de vie simplifiée. Nous nous basons sur une méthode reconnue, pour mesurer les impacts de toutes les étapes de la production, sans en oublier aucune : extraction des matières, fabrication, transports, emballage, distribution, utilisation et fin de vie”. 

Cette évaluation compte pour 80% du score final, auxquels sont rajoutés 20% de critères sociaux. L’algorithme de l’Éco Impact utilise toutes les données pour attribuer une lettre finale ! En pratique, l'outil demande un exigeant et minutieux travail. “Nous rencontrons le responsable de production de chaque marque. On récupère toutes les infos et on analyse produit par produit. On n’intègre aucune marque sans qu’elle nous dévoile ses recettes de fabrication, avec un accord de confidentialité, bien sûr”, précise Camille. Cet outil de notation innovant vivra d’ailleurs bientôt sa propre vie, auprès d’autres marques ou distributeurs !

Camille et Grégoire ont même voulu aller plus loin, “se mettre à la place d’une marque et se plier à l’exercice”, en produisant leurs propres miroirs, rigoureusement éco-conçus et dessinés par la désigneuse Louise Rué : des objets fabriqués en France à partir de plastique 100% recyclé, de miroirs certifiés sans plomb ni Composants Organiques Volatiles (COV) par un organisme indépendant et d’un fond en Valchromat PEFC, un panneau en fibres de bois coloré de manière organique dans sa masse. Tous les détails ont été minutieusement pensés : emballage de récupération, trois tailles qui s’encastrent pour limiter les chutes de production, désassemblage facile pour le recyclage en fin de vie… 

Exercice réussi, mais TRÈS. écodesign continue à dénicher des trésors ici et là. Aujourd’hui, Camille et son équipe recherchent quotidiennement de nouvelles pépites, via les salons professionnels ou les réseaux sociaux. Avec toujours cette exigence, bien présente dans le nom du site : très design ET très écoresponsable.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Lucie de la Héronnière
Responsable éditoriale
Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles