Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

Vacances solidaires : où dormir ?

Vacances solidaires : où dormir ?

temps de lecture:
Un canapé, une chambre, ou même une maison vide ? Ils peuvent servir à d’autres. Les options d’hébergements dits "solidaires" sont de plus en plus nombreuses et permettent en outre de se loger à moindre coût.
Photo by Vasilis Caravitis on Unsplash

[Cet article a été initialement publié dans le guide IDÉES PRATIQUES #10 : Vacances écolo, mode d'emploi, réalisé par ID L'Info Durable.]

Le couchsurfing

Depuis plusieurs années, le principe du "couchsurfing " est connu de tous les globe-trotteurs comme solution de logement autour du monde : les hôtes offrent le gîte aux voyageurs gratuitement. Forte de ses 14 millions d’utilisateurs répartis à travers deux cents villes différentes, la pratique s’est peu à peu démocratisée. Cette alternative aux hôtels, lieux par excellence d’un entre-soi touristique, donne alors l’occasion aux voyageurs de découvrir la culture locale au plus proche des habitants.

L’entreprise Couchsurfing livre plusieurs conseils aux hôtes et couchsurfers sur sa plateforme. Elle recommande par exemple de laisser ses a priori à la porte du logement pour profiter pleinement de l’autre. Respect, tolérance et surtout spontanéité sont donc les maîtres-mots. Ne pas craindre l’imprévu, les retournements de situation, les rencontres les plus improbables, tout cela est nécessaire pour vivre pleinement l’expérience. Pour plus de sécurité, la plateforme exhorte tout de même les utilisateurs à bien regarder les commentaires et la certification des hôtes et à ne pas s’attarder chez celui-ci s’il n’inspire pas confiance.

Le home-sitting

Autre option, le "home-sitting" : il s’agit alors de confier sa maison lors d’un départ en vacances à des personnes de confiance. Cet échange de bons procédés permet aux home-sitters de découvrir une nouvelle région à moindres coûts et aux propriétaires de partir l’esprit serein en laissant domicile, plantes ou animaux de compagnie entre de bonnes mains. Plusieurs sites se sont spécialisés dans le domaine comme Homesitting qui, depuis 1986, met en relation les propriétaires avec des seniors, qui garderont leur maison le temps de leur absence. Le site Nomador, créé par la société Ilidor, ne se limite pas aux retraités et élargit son offre à tous les particuliers.

L'échange de maisons

Dans le même esprit il est aussi possible de procéder à un échange de maisons. À l’image de la plateforme HomeExchange qui permet de troquer son logement contre une maison de vacances à l’autre bout du monde, et ce, sans frais entre les utilisateurs. Love Home Swap ou encore HomeLink proposent également des services similaires.

=> Revenir au sommaire Vacances écolo : mode d'emploi 

=> Lire notre Guide du tourisme durable

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'auteur
ID L'info durable
#TousActeurs
Le premier média en France à proposer une information rigoureuse sur le développement durable associée systématiquement à des solutions concrètes pour agir à son échelle.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles