Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

BALT

BALT est une marque de sneakers composées en grande partie de fibres recyclées et fabriquées en Europe.

Marque créée en 2020 à Paris (Île-de-France, France).

Engagements de la marque

BALT fabrique la Knit Restart, une basket confortable, performante et majoritairement composée de fibres recyclées. Toutes les étapes de la production se passent au Portugal et en Espagne. On aime beaucoup le style de BALT, mais aussi la volonté de transparence et la démarche d’amélioration permanente !

  • Matériaux recyclés

    Ils sont récupérés pour faire des matières toutes neuves… En évitant une nouvelle production, source de pollution.

  • Fabriqué en Europe

    Nos voisins travaillent bien ! Proximité, traçabilité et normes européennes garanties.

La marque

Let’s restart.

“Nous voulons inventer les baskets du futur. Plus de la moitié des chaussures achetées dans le monde sont des baskets. C'est plus de 17 millions de paires par jour, qui représentent chacune 15 kg de CO2. Nos pieds valent-ils vraiment la peine d’émettre l’équivalent de plus de 200.000 allers-retours Paris-New York en avion, par jour ?”, écrivent les créateurs de BALT. Alors, pour “révolutionner le marché des sneakers”, ils ont créé la Knit Restart, une basket qui allie la performance, le style, le confort et la résistance… Mais pas seulement !

Conscients qu’il est tout bonnement impossible de créer une basket zéro carbone, les fondateurs de la marque se sont donné pour mission de créer une chaussure avec un impact divisé par deux ou trois. Ce qui passe par l’utilisation d’un maximum de fibres recyclées, parce que “réutiliser une matière plutôt que d’en produire une nouvelle pollue moins la planète” : tige en Knit EcoLife® (un mélange de coton et de polyester recyclés, qui n’émet aucune chute lors de sa fabrication), lacets en polyester recyclé, doublure en OnSteam® Bioeco (composé de 40% de polyester recyclé, 20% de polymère de maïs, 30% de fibre adhésive et 10% de polyuréthane pour la pigmentation), packaging en carton recyclé…

Toutes les usines qui interviennent dans la fabrication sont situées en Espagne ou au Portugal, à moins de 1000 km de l’usine portugaise qui réalise l’assemblage. Tout cela, pour limiter les transports et “tisser une vraie relation” avec chacun des fournisseurs, tout en s’assurant des bonnes conditions de travail. “Notre rêve ? Rapatrier un jour tous ces savoir-faire en France”, affirme l’équipe de BALT.

Alors, quel est le bilan ? “Selon Carbonfact, notre premier modèle émet +/- 5 kg de CO2. Cette mesure est loin d'être assez précise, mais on se dit qu’on est quand même sur la bonne voie…” D’ailleurs, la marque a décidé de ne rien cacher à ses clients. Elle explique clairement ce qu’elle fait de bien (le style intemporel, les fibres recyclées, les produits végans, les teintures sans produits toxiques, la production européenne…) mais aussi ses limites et axes d’amélioration : évincer les matériaux dérivés du pétrole comme le polyuréthane, utiliser des pigments naturels, privilégier les camions électriques ou à hydrogène, améliorer la traçabilité…

Pour la fin de vie des baskets, BALT a en tous cas déjà une solution. Une “happy end” bien ficelée : “Une fois usagées, on les récupère pour les recycler entièrement. Broyées puis réduites à l’état de poudre par notre fournisseur de semelles portugais, elles seront ensuite chauffées à 400°C puis mélangées à du caoutchouc ou de l'EVA pour fabriquer des semelles neuves”. Les Knit Restart usagées serviront donc, à terme, à fabriquer des sneakers neuves !