Lagoped

Lagoped fabrique des vêtements en matières recyclées, pour la montagne et la randonnée.

Marque créée en 2018 à Passy (Auvergne-Rhône-Alpes, France).

Engagements de la marque

Inspirée par le lagopède, un discret oiseau montagnard, la marque Lagoped produit en Europe des vêtements techniques pour les activités de montagne (randonnée, ski, escalade, alpinisme...). Le tout avec des matières en grande majorité recyclées !

  • Matériaux recyclés

    Ils sont récupérés pour faire des matières toutes neuves… En évitant une nouvelle production, source de pollution.

  • Fabriqué en Europe

    Nos voisins travaillent bien ! Proximité, traçabilité et normes européennes garanties.

La marque

Vêtements d’aventure pensés pour la vie au grand air, fabriqués en Europe avec des matériaux recyclés.

Les fondateurs de Lagoped sont des passionnés de Nature et d’activités outdoor. “Christophe Cordonnier est ingénieur financier devenu entrepreneur, Julien Désécures est un ingénieur devenu guide de haute montagne, et Pierre Derieux est un consultant en stratégie devenu animateur de tiers lieu”, lit-on sur le site de la marque. Les trois associés se sont évidemment rencontrés au cœur des Alpes ! Le nom de la marque est inspiré du lagopède, un bel oiseau de la taille d’une perdrix, que l’on croise dans les montagnes européennes : “Il nous invite à changer nos habitudes. Il est un oiseau montagnard discret et frugal qui a appris à ne prendre que le nécessaire”

Lagoped propose des vêtements techniques pour les activités montagnardes (randonnée, ski, escalade, alpinisme...). Les différentes pièces sont en grande majorité composées de matières premières (laine, polyester, coton, polyamide...) recyclées. Ainsi, pour réduire la pression sur l’environnement, la marque n’utilise pas de “matières issues de l’extraction”, mais des matières existantes, collectées et transformées. De plus, le trio sélectionne “des produits déperlants et des membranes qui ne contiennent pas de composés fluorés (PFC)”. 

Doudounes, polaires, pantalons (de randonnée estivale ou de ski de randonnée), vestes, tee-shirts... Toutes ces pièces sont en outre faites pour durer longtemps et nous accompagner pendant de longues années. Cela passe notamment par la création de modèles “dont le spectre d’usage est le plus large possible”, signalent les co-fondateurs. Par exemple, “la veste EVE peut convenir à un usage toute l’année avec une dominante pour les activités hivernales, le ski, la cascade de glace et le ski de randonnée”. Elles sont garanties 5 ans et la marque propose de les réparer, grâce à un atelier installé en Haute-Savoie. Quid de la fin de vie ? Avec son fournisseur Sympatex, Lagoped débute une expérience visant à refaire du fil à partir des vêtements techniques de la marque. 

Ces vêtements sont tous entièrement confectionnés en Europe, de la collecte des matières à recycler à la touche finale, en passant par le tissage. Pour limiter l’empreinte carbone, bien sûr. Mais aussi pour créer et maintenir des emplois et parce qu’il existe un vrai savoir-faire textile : c’est sur le continent que sont nés l’alpinisme et les premiers vêtements techniques. Ainsi, les fondateurs de Lagoped poussent loin la démarche de création de vêtements de montagne plus durables. Pour eux, “pour que nous puissions continuer à observer des lagopèdes dans la Nature, il ne faut y laisser que l’empreinte de nos pas”.