Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

OGRE La Fabrique

OGRE La Fabrique propose des assiettes en porcelaine jolies, durables et fabriquées en Nouvelle-Aquitaine.

Marque créée en 2020 à Paris (Île-de-France, France).

Engagements de la marque

OGRE La Fabrique veut remettre au goût du jour la vaisselle de nos grands-parents, en la modernisant sans perdre sa qualité. Pour cela, la marque travaille avec deux porcelainiers situés en Nouvelle-Aquitaine. Les assiettes blanches ou colorées sont fabriquées à partir d'une pâte de porcelaine 100% naturelle.

  • Fabriqué en France

    Préserver le savoir-faire français, soutenir l’économie locale et limiter le kilométrage… Cocorico !

La marque

Manger comme un OGRE, n’a jamais si bien porté son nom !

En 2020, après avoir voyagé dans plusieurs pays, Titaïna, créatrice de OGRE La Fabrique, s’est intéressée à l’art de la table, un lien social et culturel particulièrement important en France. La tradition de la porcelaine l’a immédiatement séduite car elle permet de créer des plats de grande qualité, durables et responsables, produits localement et vendus à des prix abordables.

De plus, en cherchant à fournir sa propre table, Titaïna constate que depuis les années 2000, la majorité des manufactures françaises de porcelaine ont fermé ou ont été délocalisées. Pour sa jeune marque d'assiettes en tous genres, l'entrepreneuse choisit donc une fabrication très locale : le producteur de terre (40% Kaolin, 40% Sable, 15% Feldspath, 5% Argile) est situé en Nouvelle-Aquitaine, le berceau de la porcelaine, tout comme les deux sites de fabrication. Les porcelaines blanches de Limoges sont faites au Dorat en Haute-Vienne et les porcelaines colorées sont émaillées à Chauvigny, dans la Vienne. Tout cela limite les émissions de CO2, tout en valorisant les savoir-faire français. D'ailleurs, les assiettes sont certifiées Origine France Garantie et Entreprise du Patrimoine Vivant !

Pour créer ses assiettes, OGRE La Fabrique n’utilise que des moules anciens. Dans une démarche de zéro déchet, les déchets de pâte de porcelaine non cuites sont renvoyés au producteur, pour être reconditionnés et réutilisés. Lorsque la porcelaine n’est vraiment plus utilisable, elle est envoyée en recyclerie pour devenir du gravat afin d’être utilisée comme remblais ou pour faire une sous-couche pour les routes de France. Touche finale, les emballages sont entièrement réalisés avec des matières de seconde main réutilisables ou recyclables. Et les commandes sont préparées par un ESAT d'Île-de-France.