Bcorp
🌞 Bien ou Bien organise un grand tirage au sort de l'été avec Ulule Boutique et GreenGo : participez et tentez de gagner 500€ de cartes cadeaux !

MiKamino, "le durable dans la peau"

MiKamino, "le durable dans la peau"

temps de lecture:
Créée en 2021, la marque miKamino élabore des accessoires de soin pour la peau techniques, chics et durables, qui s’insèrent dans tous les rituels de la salle de bain, pour toute la famille : des cotons lavables, du linge de bain ou encore des bandeaux confectionnés en France dans une démarche durable, avec 100% de coton biologique certifié GOTS. Basée à Toulouse, France, la fondatrice, nous raconte son parcours.
MiKamino

Retrouvez les accessoires de soin pour la salle de bains de miKamino sur Ulule Boutique !

MiKamino s'inspire de “Mi camino”, “mon chemin” en espagnol. Celui-là même que France Teisserenc-Bonestève emprunte depuis quelques années déjà : un parcours réfléchi et joyeux vers une consommation plus durable. Après une enfance à Toulouse et une école de commerce à Bordeaux, la jeune femme travaille pendant 7 années à Paris, chez le géant Unilever, dans le domaine du marketing pour des produits de grande consommation, de l’alimentation à l’hygiène/beauté. 

En 2012, changement de cap. France quitte Paris pour Carcassonne, cité médiévale occitane. Elle continue dans le secteur du marketing et donne naissance à trois enfants. En 2019, c’est d'ailleurs via l'influence de ces jeunes personnes que la prise de conscience débarque. “Dès la maternelle, ils ont eu une forte sensibilité écologique. Nous en avons parlé, cela a fait écho en moi. Mes enfants ont été prescripteurs !”, se souvient France. Elle commence à acheter autrement, tout d’abord sur le plan alimentaire. Puis teste des solutions réutilisables dans tous les domaines. “Mais, quand on est une famille de 5, ça peut être décourageant. Et le zéro déchet n’est pas toujours facile, fluide, joli ou fonctionnel”, constate-elle. 

Plusieurs produits MiKamino
MiKamino

Rituels de soin

L’idée de créer une marque fait son chemin. Comment repenser les accessoires du quotidien ? Comment proposer des alternatives qui apportent de l'émotion, sans concession sur la matière et le lieu de fabrication ? France pense rapidement au soin de la peau : “ma maman m’a toujours appris à me nettoyer la peau matin et soir. C’est une priorité. Se laver, se démaquiller le visage, prendre soin de son bébé, de ses enfants, ce sont des gestes essentiels… Autant les faire avec des accessoires adaptés !”

Pour la future entrepreneuse, ce sujet va de paire avec un objectif durable : en finir avec les cotons jetables. “J’ai voulu allier le durable et le désirable, sans compromis, explique-t-elle. Le plaisir est essentiel dans une routine de soin : j’ai voulu faire en sorte qu’une consommation responsable vous en procure encore plus !”. En 2020, elle se lance dans la création de miKamino : une gamme de carrés démaquillants réutilisables, de gants et de bandeaux, beaux et durables.

Le plaisir est essentiel dans une routine de soin : j’ai voulu faire en sorte qu’une consommation responsable vous en procure encore plus !

Première étape : le choix des matières. Le cahier des charges ? “Les matières les plus naturelles, efficaces et douces pour la peau. Et je voulais une fibre végétale naturelle, pas de pétrochimie. J’ai donc fait le choix du coton biologique certifié GOTS, dont la chaîne de production est entièrement encadrée, tant au niveau social qu’environnemental”. La fibre est cultivée et tissée en Turquie, l'un des pays producteurs de coton les plus proches de la France !

Ensuite, il faut sélectionner les meilleures textures, pour convenir à tous les rituels, pour tous les âges. “J’ai cherché une matière adaptée à la peau des 0-99 ans ! Je propose une double utilisation, car chaque rituel est unique. Le fini bouclette permet d’exfolier sans être abrasif, en participant au renouvellement des cellules. Sur l’autre face, le velours nettoie, rince ou sèche en douceur. Idéal pour les zones sensibles”.

J'ai cherché les matières les plus naturelles, efficaces et douces pour la peau.

France commence par apprendre à coudre, pour bien connaître le sujet. Puis, elle trouve des ateliers de confection français (pour valoriser le savoir-faire local, assurer une bonne traçabilité et réduire l’empreinte carbone de la marque) qui valorisent l’insertion des femmes dans le monde du travail. Après la réception du tissu, toutes les étapes de la production sont ainsi réalisées dans l’Hexagone : découpe, assemblage, confection et finitions.

En parallèle, France lance une étude pour connaître les rituels de ses potentielles futures clientes : “sur 700 femmes interrogées, 9 sur 10 prennent soin de leur visage au moins une fois par jour… Et 60% utilisent des cotons jetables. Parmi elles, 40% ne connaissent pas l’offre réutilisable. Pour moi, c’était la preuve qu’il fallait faire différent, durable et beau”.

Campagne de financement participatif

Au printemps 2021, elle intègre la première cohorte de la formation Financer la création de son entreprise grâce au crowdfunding d’Ulule. “Cela m’a confortée dans l’idée de faire une campagne de financement participatif, pour effectuer une POC [Proof of Concept, Preuve de Concept en français, une validation de principe du concept, ndlr] et pour acquérir de nouveaux clients et clientes. J’en suis sortie avec toutes les clés pour assurer avant, pendant et après ma campagne”. Elle enchaîne avec sa campagne de financement participatif. Dès août 2021, les premiers accessoires de soin pour la salle de bain sont fin prêts, toutes les contreparties sont livrées avant la fin de l'été.

En plus des cotons réutilisables et des gants démaquillants, France sort par la suite d'autres produits comme un poncho de bain, plusieurs bandeaux de soin, une serviette pour les cheveux façon turban ou encore des distributeurs pour ranger les cotons. Pour ces derniers, la créatrice adopte une démarche d’upcycling : la doublure est issue de fins de rouleaux de tissu d’ameublement. Les chutes internes, issues de la découpe des cotons, sont quand à elles réutilisées pour faire des chouchous, et très bientôt un étui plat pour emporter ses cotons en vacances. “Je suis en constante réflexion sur la meilleure utilisation des mes chutes", signale-t-elle.

MiKamino continue à grandir. En 2023, France a ainsi sorti du linge de bain pour les bébés et les enfants ! Avec toujours les mêmes valeurs : transparence, soin et plaisir. Parce que “le plaisir est la clé du changement de nos habitudes”.

Découvrez les accessoires de soin pour la salle de bains de miKamino !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Lucie de la Héronnière
Responsable éditoriale
Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles