Bcorp
💌 Inscrivez-vous à la newsletter des marques engagées et recevez un code -10%* sur Ulule Boutique ! * Valable sur toutes commandes hors livres et frais de port. Non cumulable.

Avec sa brosse WC éco-conçue, Sandra réinvente un objet "laissé pour compte de l'innovation"

Avec sa brosse WC éco-conçue, Sandra réinvente un objet "laissé pour compte de l'innovation"

temps de lecture:
Comment repenser les objets du quotidien ? La réponse de Sandra Legel : innovation, durabilité et fabrication hexagonale ! En 2016, l’entrepreneuse a créé “bbb La Brosse”, une brosse pour les toilettes éco-conçue, Made in France et redoutablement efficace. Elle nous raconte son parcours et l’histoire de sa marque, Biom Paris.
Biom Paris

Découvrez les brosses wc éco-conçues de Biom Paris !

“Je suis une entrepreneuse bâtisseuse”, dit Sandra Legel. La fondatrice de Biom Paris est claire : “ce qui m’anime, c’est de trouver des solutions innovantes”. D’ailleurs, avant de lancer sa marque de brosses pour les toilettes, elle a eu bon nombre de vies professionnelles. Originaire des Pays-Bas, elle débarque à Paris à la vingtaine, pour étudier le management à l’Université Dauphine. “C’était vraiment une autre époque. Je parlais anglais et personne ne me comprenait”, se souvient-elle. Un courrier peu aimable de la préfecture la pousse à entrer plus rapidement que prévu dans la vie active : “je devais justifier d’un emploi pour rester en France”

Sandra trouve un petit job, suivi d’un CDI, puis fait des rencontres… Et construit sa vie dans l’Hexagone. De poste en poste, elle devient finalement responsable des achats Europe pour Packard Bell. “J’ai toujours travaillé en mode projet. Et j’ai toujours voulu monter ma boîte”, dit-elle. À la recherche de nouveaux challenges, c’est ce qu’elle fait pour la première fois en 2006, avec La Boîte à délice, une entreprise de… bonbons ! “Le point commun avec Biom, c’était la création physique de produits. Mais j’ai arrêté quand c’est devenu trop simple. J’avais un contrat cadre avec Carrefour. J’avais obtenu ce que je voulais !”, observe la cheffe d’entreprise. 

Les têtes des bbb brosses de Biom Paris
Les têtes des bbb brosses/ Biom Paris

Un marché à booster

Quelques années plus tard, Sandra se lance dans un nouveau projet, Biom Paris. Biom pour “Business Innovant et Ouvert au Monde” ! Une marque de produits du quotidien éco-conçus et efficaces, basée sur un produit star : la “bbb brosse” pour les toilettes. "Un balai-brosse wc en porte-drapeau de sa startup, il n’y avait qu’elle pour l’oser !", lit-on sur le site de la marque. Eh oui, ne manquant ni d'audace, ni d'humour, cette créatrice dans l'âme se lance à fond dans ce marché pointu.

“Je ne voulais pas faire de la cosmétique ou du textile. Je cherchais quelque chose de complexe, un marché qui avait besoin d’être boosté… Si on rate une collection de slips, ce n’est pas très grave. Par contre, pour fabriquer des balais-brosses, on utilise des moules industriels. Si on fait une erreur, ça coûte très cher”, souligne Sandra. Et il existe en même temps "un grand besoin : tout le monde doit nettoyer ses toilettes !”. 

Dans l’univers de la salle de bain, tous les objets sont fabriqués en Asie.

Sandra commence alors à examiner tout ce qui se fait en la matière, en France et ailleurs. Voilà ses observations de départ : “Dans l’univers de la salle de bain, tous les objets sont fabriqués en Asie”. Il faut réussir à faire du Made in France ! En plus, les brosses classiques ne sont pas pratiques, pas très propres et vite jetées. Alors, “comment sortir quelque chose d’innovant à partir d’un produit simple ?”. En 2015, elle postule à Paris Pionnière, renommé depuis Willa, un incubateur dont l’objectif est d’accélérer la mixité dans la tech (aujourd’hui, elle est d’ailleurs membre du Conseil d’administration de cette référence de l’entrepreneuriat féminin !). 

Pour toute la vie

Le projet est accueilli avec enthousiasme et une levée de fonds est réalisée. Sandra affine aussi son concept : “Mes premiers associés me disaient “Mais, tu vas quand même faire du consommable ?”. NON ! Je ne voulais pas faire du jetable. Je voulais que les gens gardent cette brosse toute la vie. Ma mission : contribuer à la préservation de l’environnement et respecter les clients”. La fondatrice l’affirme, elle se ferme alors peut-être quelques portes, mais avec près de 30 millions de ménages en France, elle a quand même de la marge ! La démarche d’éco-conception démarre, avec la Coopérative Mu, une agence spécialisée. Pendant plus de 9 mois, il faut créer les brosses, dessiner leur allure, réfléchir à l'utilité optimale, commander des moules, choisir des matières…

Je voulais que les gens gardent cette brosse toute la vie.

Le résultat est un tout nouvel objet efficace, au design inspiré par la nature : “comme sur les feuilles des arbres, les nervures facilitent l’écoulement de l’eau vers la pointe. Effet "zéro goutte" garanti !”, signale la marque. De plus, la “brosse est sans poils. Avant de la ranger, tapotez bbb La Brosse sur le rebord de la cuvette : elle est toujours propre !”. C’est donc un produit innovant dans sa forme et son efficacité, mais aussi dans le choix de ses matières (en grande partie recyclées et biosourcées) et son lieu de production, une usine normande. 

À l’automne 2016, Sandra lance sa campagne Ulule, clôturée en décembre avec succès. En 2017, le processus industriel peut démarrer : en juin, les premières brosses sont fin prêtes. Sandra commence à arpenter les salons. “Mais j’avais concrètement zéro client”, se souvient l’entrepreneuse. Il a fallu communiquer et trouver des partenaires, boutiques en ligne ou physiques. Bientôt, "bbb La Brosse" sera d'ailleurs distribuée à plus grande échelle par une fameuse enseigne de bricolage ! En 2021, l'entrepreneuse lance un nouveau produit, le bog, un “goblet 4.0” multi-fonctionnel, conçu avec Pôle éco-conception. Sur chacun, un QR code permet d’accéder à des “éco-tips”.

Origine France Garantie

Depuis la naissance de la marque, Sandra a décliné sa brosse avec des couleurs et des matières différentes. Aujourd’hui, la composition dépend des modèles. Mais toutes mêlent polypropylène (PP) classique, plastique recyclé et matières biosourcées (jusqu’à 50%, à partir de déchets végétaux ou marins). “Le plastique, c’est pas fantastique quand c’est jetable. Pas quand c’est durable”, dit Sandra.

Le plastique, c’est pas fantastique quand c’est jetable. Pas quand c’est durable.

Ainsi, le modèle “Perle Saint-Jacques” est composé de 30% de coquilles Saint-Jacques récupérées dans des entreprises de plats préparés, nettoyées, broyées et micronisées. Le reste, c’est 70% de PP recyclé. D’autres modèles, comme le Gris Orage, contiennent des filaments de déchets de betteraves et du plastique recyclé. Pour mettre en valeur le savoir-faire hexagonal, toutes les brosses sont désormais certifiées Origine France Garantie. Peu à peu, l'objet a débarqué dans les foyers, campings, gîtes, entreprises, restaurants ou hôtels. La brosse orne ainsi les toilettes des très chics hôtels La Réserve ou Pullman Bercy, à Paris ! Sandra a réussi son pari : réinventer un "laissé pour compte de l'innovation" et "apporter une touche glamour à un objet qui ne l'est pas".

Découvrez bbb La Brosse !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Lucie de la Héronnière
Responsable éditoriale
Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

Tags associés à l’article