Bien ou Bien x Endro : découvrez ce joli coffret de 6 soins à offrir pour la fête des mères 🌸

Consultation Cap Collectif : on fait le bilan !

Consultation Cap Collectif : on fait le bilan !

temps de lecture:
Pendant l’été, nous avons récolté vos contributions sur la plateforme Cap Collectif, autour du vaste sujet de la consommation responsable. Avis pertinents, remarques constructives et brillantes idées, nous avons tout soigneusement noté… Et nous vous proposons aujourd’hui une restitution.

En juin, Bien ou Bien a lancé une grande consultation sur la plateforme Cap Collectif. L’objectif était clair : récolter vos questions, repérages, suggestions ou commentaires, pour co-construire le site avec vous. Alors tout d’abord, un grand merci ! Vos 146 contributions et 330 votes nous ont apporté plein de bonnes idées. Vous nous avez aussi aiguillés dans la fabrication de la place de marché… 

Questions et bonnes idées

Voici l’heure du bilan. On vous raconte tout ça ? D’abord, on vous proposait de poser toutes vos questions sur la consommation responsable. Par exemple, Fanny s’interrogeait sur les filières de lait “responsable” : 

“Quand je dis responsable, j'entends qu'il n'y ait pas de maltraitance animale, que le producteur soit payé justement, que les produits utilisés pour le colisage et le transport soient respectueux de notre environnement et surtout qu'il nous permette de générer moins de déchets”. 

Alors, merci Fanny, c’est un magnifique sujet d’article, que nous traiterons sur Bien ou Bien dans le courant de l’automne. Tout comme les contributions de Léa : “Comment réduire sa consommation d'électricité ? Avez-vous des conseils pour faire appel à un vrai fournisseur d'énergie verte ?”... Ou de Benoît : “Existe-t-il des études concernant l'empreinte carbone du e-commerce prenant notamment en considération les livraisons ?” On se penche très bientôt sur ces grands sujets, promis ! 

La page blanche d'un carnet
Photo by Jan Kahánek on Unsplash

Vous nous avez aussi posé des questions sur la future place de marché (pour rappel : ouverture le 21 septembre !). Allons-nous privilégier les produits Made in France (oui, mais aussi Made in Europe et issus d’une démarche de commerce équitable) ? Allons-nous créer une catégorie “tourisme durable” (ce n’est pas prévu pour le moment, mais nos articles aborderont ce vaste sujet) ? Nous nous sommes efforcés de vous répondre le plus clairement possible.  

Bonnes pratiques et repérages

Dans la deuxième partie de la consultation, nous vous invitions à partager vos bonnes pratiques de la vie quotidienne. Clemlrd a ainsi une recommandation qu’on partage à 100% : 

“Au global : le moins d'emballages possibles ! Pour les produits d'hygiène, pour les produits alimentaires secs, pour les fruits et les légumes. Bref, quel que soit le sujet/ la marque, je privilégie le vrac quand je peux, l'emballage absent quand je peux, l'emballage réutilisable quand j'ai pas le choix. Et je pense VRAIMENT que les fabricants devraient réfléchir au sens du packaging.”

Mandy nous envoie quant à elle son conseil pour gaspiller moins d’eau :

“J’habite en maison et j’ai installé des bacs pour alimenter les chasses d’eau en eau de pluie. Plus aucune goutte d’eau ne nous échappe !”

Pluie qui tombe sur le toit d'une maison
Photo by Anna Atkins on Unsplash

Mais vous avez été aussi hyper inspirés par notre appel : “aidez-nous à repérer les entreprises qui produisent des biens tout simplement bien”

Des dizaines et des dizaines de belles marques engagées sont arrivées dans les propositions… En vrac : 

  • Refyld, des produits d’hygiène pour le corps rechargeables. 

  • Noctéa, des matelas fabriqués à partir de latex naturel, de laine, de lin et de coton. 

  • Trop trop bien, des jolies blouses et des accessoires (trousses, protège-cahiers…) upcyclés pour les enfants. 

  • Happy Drêche, des céréales pour le petit déjeuner, confectionnées à partir de drêche, un résidu de la fabrication de bières. 

  • Circouleur, des peintures recyclées.

  • La Petite Boucle, des coupe-vent conçus à partir de toiles de parapluies inutilisables ou abîmées. 

  • Saudade, des tapis tissés à partir de matières recyclées.

  • Colonel Kéf, du kéfir bio et artisanal...

… Et bien d’autres ! Vous pouvez lire toutes les propositions ici. 

On conserve bien au chaud cette précieuse liste, puisque nous allons reprendre la sélection d’une nouvelle série de marques très bientôt. 

La charte et les 13 critères

Enfin, nous vous avons proposé de découvrir nos critères de sélections (sociaux ET environnementaux)... Puis de voter et de donner vos avis. 

Vous nous avez fait part de certains doutes, par exemple au sujet du critère “matières naturelles”. Lorène est plutôt mitigée : 

“Je m'interroge sur ma part sur les conditions de production des matières naturelles. Bien sûr, elles sont renouvelables en principe, mais qu'en est-il dans la pratique ? Le bois utilisé vient-il d'une forêt gérée durablement ? Quel type d'écosystème a été remplacé pour planter le champ de coton qui sert à fabriquer tel vêtement ?”

C’est vraiment un sujet qui nous préoccupe. On vérifie tout ça attentivement aussi… Par exemple, à ce jour, le bois utilisé dans les produits Bien ou Bien est toujours issu de forêts gérées durablement. 

Mais généralement, nos critères vous parlent plutôt bien… Au sujet des circuits courts, Angela nous confirme que pour elle, “éviter les nombreux intermédiaires permet d'arriver à un tarif plus intéressant pour le client et le producteur, de donner du sens et une proximité entre ces 2 parties”. Pour Sylvie, “la réparabilité, on l'attend depuis un moment !”... On est donc en phase, c’est pour cela qu’on a imaginé notre critère “durabilité et réparabilité”. Françoise adhère au critère “pas de surproduction” : “il est grand temps d’arrêter de produire à outrance et de vouloir nous faire croire que cela nous est nécessaire”

Pour tout vous dire, nous sommes assez contents, car vos votes et commentaires ont été globalement très, très positifs ! Encore merci à toutes les personnes qui ont participé. Nous allons continuer dans cette lancée de co-création : après le lancement de Bien ou Bien, n’hésitez pas à nous écrire, par courriel ou sur les réseaux sociaux, en attendant de futures fonctionnalités (on y travaille) pour continuer à favoriser le partage de connaissances et d’expériences. A bientôt !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Lucie de la Héronnière
Responsable éditoriale
Lucie a travaillé pendant une dizaine d'années pour la presse et l'édition. Sa spécialité ? L'alimentation et ses enjeux. Pour Bien ou Bien, elle plonge désormais dans toutes les facettes de la consommation responsable.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles