Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

Couches pour les bébés : le B.A.-BA

Couches pour les bébés : le B.A.-BA

temps de lecture:
Couches jetables ou couches lavables, quel que soit votre choix de parent, voici quelques conseils pour vous tourner vers les bonnes options.

COUCHES JETABLES

Les choisir

Toutes les couches ne garantissent pas les mêmes compositions : substances toxiques et autres perturbateurs endocriniens peuvent parfois s’y glisser. Pour minimiser l’impact sur la santé de bébé, il est possible de se fier aux labels. Par exemple, l’Écolabel nordique, l’Écolabel européen et le Global organic textile standard.

S’y abonner

Parfois plus économiques, les abonnements sont aussi plus durables lorsqu’ils garantissent la prise en charge de la fin de vie des couches usagées. Le seul bémol : la livraison, en termes d’émissions et de zone géographique (il faut veiller à ce que votre lieu d’habitation soit couvert). Des marques telles que Joone ou Les petits culottés offrent des abonnements aux "couches jetables à composition saine".

Les recycler

Pas évident d’envisager le recyclage d’une couche usagée… Toutes les parties de la couche ne le sont pas, comment faire ? Le e-supermarché Loop propose par exemple une solution pour consigner des couches jetables disponible pour le moment à Paris, en région parisienne et dans la grande agglomération lilloise : lors de votre commande, vous pouvez recevoir une boite hermétique consignée qui accueillera vos couches usagées. Loop garantit la collecte et l’acheminement vers une usine de recyclage.

COUCHES LAVABLES

Les choisir

Plusieurs entreprises se sont lancées dans le créneau des couches lavables ces dernières années, comme Cadaence. Citons également Ma petite couche, qui propose pour sa part des couches à la location, et même avec option lavage pour la région parisienne. L’entreprise vient récupérer vos couches sales à vélo et vous les ramène propres.

Les réutiliser

À l’achat, les couches lavables représentent un investissement. Pour minimiser les coûts et faire un geste pour l’environnement, il est possible de s’en procurer d’occasion. Des communautés de parents ou des groupes de solidarités proposent des échanges ou ventes à moindre coût sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi mobiliser votre entourage.

Les laver en machine

Étant donné la nécessité de multiplier les lessives de couches, il est très important d’être vigilant quant à l’utilisation de sa machine. Le mot d’ordre est l’optimisation : cela implique que la machine tourne à tambour plein. Pour ce qui est de la température, plus on lave à haute température, plus c’est énergivore. Les couches les plus souillées n’ont pas besoin de plus de 60°, sinon 40° suffisent. Le sèche-linge est à bannir, il peut nuire au pouvoir absorbant de la couche et est très énergivore, rien de mieux qu’un séchage à l’air libre pour une couche lavable. Lorsque la saison le permet, à l’extérieur, c’est encore mieux.

Une recette pour faire sa lessive maison
  • 1,5 L d’eau bouillante ;

  • 60 g de savon de Marseille en paillettes (soit râper un bloc de savon à l’aide d’une râpe de cuisine, soit l’acheter directement en paillettes) ;

  • 40 g de cristaux de soude ;

  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ;

Faire fondre le savon dans l’eau chaude, ajouter le reste, laisser reposer avant de mettre en bouteille.

⇒ Revenir au sommaire Bébé (aussi) sera écolo 

Découvrir nos couches lavables

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'auteur
ID L'info durable
#TousActeurs
Le premier média en France à proposer une information rigoureuse sur le développement durable associée systématiquement à des solutions concrètes pour agir à son échelle.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles