Electroménager : comment éviter l'obsolescence programmée ?
Electroménager : comment éviter l'obsolescence programmée ?
temps de lecture:
La durée de vie de certains appareils d'électroménager semble parfois beaucoup trop courte. Que faire ? S'informer avant d'acheter, bien entretenir et réparer sont les clés pour lutter contre l'obsolescence programmée.
Photo by Jesse K. on Unsplash

Les fabricants d’électroménager sont régulièrement accusés de réduire délibérément la durée de vie de leurs appareils. C’est la définition même de l'obsolescence programmée. La réalité est plus nuancée et dépend beaucoup des catégories de produits ciblés. De plus, la généralisation des appareils connectés, avec leurs mises à jour, tend à rendre les appareils moins robustes que le tout mécanique des années 1980.

L’obsolescence programmée est-elle systématique ? 

Une forte disparité existe entre les catégories de produits, les gammes et les fabricants. Nous avons tous pu faire l’expérience de la durée de vie relativement éphémère des smartphones. Entre les mises à jour qui ralentissent son fonctionnement, les batteries qui se déchargent aussi vite qu’elles ne se chargent, les cascades qu’on leur fait subir et l’envie de nouveauté, la durée de vie moyenne d’un smartphone est de 2 ans.   

Même si l’exemple est criant pour les smartphones et les ordinateurs (avec une durée de vie moyenne située entre 2,5 et 5 ans), la durée de vie a peu changé pour le gros électroménager, à condition d’avoir investi dans un appareil qui tient la route. En effet, dans la course aux bas prix, des fabricants et distributeurs se sont mis à proposer des appareils à prix très attractifs aux détriments de la qualité et de la durabilité des composants. Les associations de défense des consommateurs UFC Que Choisir et 60 Millions de Consommateurs, tout comme l'association Halte à l'Obsolescence Programmée, proposent régulièrement des palmarès concernant les marques les plus fiables. Or, parmi celles-ci, la durée moyenne d’utilisation des appareils n’a quasiment pas bougé, elle reste de 10 ans en moyenne pour un lave-linge et 11 ans pour un réfrigérateur. Ainsi, il est toujours possible de trouver du gros électroménager qui combine efficacité énergétique et durabilité.

Il faut aussi prendre en compte l’évolution des technologies et nos changements de comportements, comme le passage de la télévision analogique à la télévision numérique (TNT). De plus, l’Étude sur la durée de vie des équipements électriques et électroniques menée conjointement par l’Ademe (Agence de la transition écologique) et le GIFAM (Groupement Interprofessionnel des fabricants d’Appareils et d’équipement Ménager) précise qu’un appareil sur deux remplacé fonctionne encore. Les raisons du remplacement sont de deux types : la difficulté à le remettre en état (responsabilité du fabricant) et l’envie d’avoir un appareil qui a de nouvelles fonctionnalités et/ou l’envie d’avoir un appareil plus adapté à son usage (responsabilité du consommateur). 

Enfin, l’Ademe rappelle également que l’acquisition d’appareils électroménagers, plus récents et donc plus performants, a permis de faire baisser de moitié la consommation énergétique annuelle par foyer. Ils représentaient 46% de la consommation énergétique totale d’un logement il y a 20 ans, et représentent aujourd’hui 23 %. 

Réfléchir à ses besoins réels

Pour éviter l'obsolescence programmée, le premier conseil est de bien cerner ses besoins. Ils nous orienteront vers la gamme d’appareils adéquate. En effet, le volume et la puissance du réfrigérateur ne seront pas les mêmes s’ils s’adressent à une famille nombreuse, à une personne seule ou s’il s’agit d’un réfrigérateur secondaire. Idem pour la machine à laver : si elle fonctionne tous les jours ou presque, mieux vaut éviter les premiers prix et privilégier un modèle de grande capacité. Il est aussi tentant d'être attiré par les nouveautés. Faites preuve de courage, résistez !

Prendre le temps de s’informer avant d’acheter 

Étant donné qu’on garde le gros électroménager une décennie en moyenne, autant en profiter pour bien le choisir. Ne succombez pas aux promotions exceptionnelles et au discours du vendeur, prenez le temps de vous renseigner sur des sites spécialisés comme ceux des associations de défense des consommateurs citées ci-dessus : elles réalisent fréquemment des études comparatives. 

Ne pas négliger le bon usage et l’entretien de son électroménager

Qui lit la notice d’utilisation avant de mettre en marche son appareil flambant neuf ? Personne, et pourtant le fabricant se porte garant de son produit, alors il indique, par ce biais, les bonnes pratiques pour l’utiliser.  

Lave-vaisselle ouvert
Photo by Mohammad Esmaili on Unsplash

De manière générale, ne sous-estimez pas l’entretien de vos appareils, il contribue à la pérennité de l’appareil. Quelques conseils de base :

  • Lave-linge

Lors de son installation, le lave-linge doit reposer de manière stable et fixe sur le sol pour absorber les vibrations lors de l’essorage et éviter une usure prématurée.

Les pièces sensibles sont le filtre de vidange et le tambour. Pour préserver le premier, on pense à vider les poches, car les morceaux de papier vont encrasser le filtre. De même, les pièces de monnaie, les cailloux et autres trouvailles peuvent également l’endommager en se fixant entre la cuve et le tambour. Enfin pour préserver ce dernier, on remplit la machine selon sa capacité, sans la bourrer. 

Enfin, entre les cycles de lavage, il est préférable de laisser le hublot ou la porte ouverte afin de permettre l’évacuation de l’humidité résiduelle et d’éviter les mauvaises odeurs. 

  • Lave-vaisselle

Tous les restes alimentaires et autres éléments solides doivent être mis à la poubelle afin d’éviter l’encrassage du filtre et in fine l’obstruction de la pompe de vidange. D’ailleurs le filtre doit régulièrement être nettoyé à la main. 

Les bras de lavage, ou bras de cyclage, du lave-vaisselle ne doivent pas taper contre des assiettes ou casseroles mal positionnées au risque de les endommager. En cas de casse, ce sont des pièces qui se changent facilement. 

  • Réfrigérateur

Pour le réfrigérateur, les principaux mésusages observés sont une mauvaise fermeture de la porte et/ou l’usure des joints, une capacité de rangement inadaptée au volume réel (un réfrigérateur trop rempli, inadapté au besoin du foyer), le positionnement du réfrigérateur à proximité immédiate d’une source de chaleur comme une gazinière ou un four et enfin son ouverture incessante. 

Réparer

Enfin, réparer, quand c'est possible, est bien sûr une bonne manière de lutter contre l'obsolescence programmée : directement à la maison si vous vous débrouillez, chez un professionnel ou dans un "Repair Café" pour le petit électroménager. Certains appareils seront plus faciles à remettre en état que d'autres... On peut désormais les identifier, grâce à un nouvel étiquetage mettant en avant l'"indice de réparabilité".

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Elodie Lapierre
Rédactrice spécialisée en santé environnementale
Titulaire d’un Master Méthodes de Recherche en Environnement, Santé et Toxicologie, Elodie a à cœur d’informer et de sensibiliser aux idées reçues afin de permettre à chacun et chacune de faire des choix éclairés.

Tags associés à l’article

Maison et jardin
Electroménagers
Gros électroménagers
Petits électroménagers
Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles