Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

Les couches jetables : quels enjeux ?

Les couches jetables : quels enjeux ?

temps de lecture:
Trois milliards de couches jetables sont commercialisées en France chaque année, ce qui pèse en moyenne 750 000 tonnes de déchets, et ce qui constitue un lourd budget. De plus, il n’est pas toujours évident de tracer leurs composants… Leur praticité n’en fait donc pas nécessairement la meilleure des solutions pour la santé de bébé ni même pour l’environnement. En nous basant sur des études menées par l’Anses et l’Ademe nous avons regardé de plus près à quoi sont exposés nos enfants.

[Cet article a été initialement publié dans le guide IDÉES PRATIQUES #1: Bébé (aussi) sera écolo, réalisé par ID L'Info Durable]

Des risques pour la santé ?

Il n’est pas rare que les enfants porteurs de couches développent des irritations liées à l’humidité et au contact des enzymes présents dans les selles et l’urine. Elles sont appelées "dermatites du siège", et sont provoquées par une rupture de la "fonction barrière" de la peau. Il faut donc veiller à ce que bébé soit changé régulièrement pour lui éviter rougeurs et douleurs. Ces irritations peuvent aussi être causées par les composants des couches jetables, on parle alors de "dermatites allergiques de contact". Les caoutchoucs ou les colles peuvent en être à l’origine. Lorsque la peau de bébé est atteinte, elle devient plus perméable aux substances chimiques, cela peut faciliter leur transmission ou aggraver les lésions. Ainsi, il faut être vigilant à ce que les couches n’en contiennent pas ou très peu.

Les impacts sur l’environnement

La production et l’élimination des couches jetables ont leur lot d’impacts sur l’environnement : toxicité, émissions de gaz à effet de serre, épuisement des ressources... Les déchets produits par l’utilisation des couches jetables doivent être traités et pour la grande majorité des couches commercialisées, les alternatives envisagées sont l’enfouissement et l’incinération.

L’alternative des couches lavables

Motivés par l’idée qu’ils amoindriront leur empreinte environnementale, certains parents font le choix de passer aux couches lavables. Est-ce la meilleure des solutions pour préserver la planète ? Entre les quelque 5 000 couches jetables nécessaires à un enfant, dans le pire des scénarios, seulement une trentaine de couches lavables feront l’affaire. Ces dernières présentent, de ce point de vue, la solution à envisager.

Il est toutefois à noter que selon les conditions d’utilisation, les impacts environnementaux des couches lavables peuvent être supérieurs ou inférieurs à ceux des couches jetables. L’impact environnemental de la couche lavable se joue surtout durant sa phase d’utilisation, selon une étude du DEFRA, "avec la consommation d’électricité utilisée pour laver et sécher les couches". Si l’on prend en compte le fait qu’un bébé doit être changé six à huit fois par jour et qu’en fonction du modèle de couches lavables, il faut les laver autant de fois, cela représente effectivement de nombreuses lessives. Aussi, il est nécessaire d’être très vigilant à ce niveau.

Alice Bolte Shutterstock

Mais d’ailleurs, à quoi ressemblent les couches lavables ?

Il existe des couches classiques (avec une partie absorbante, la couche, et une partie imperméable, la culotte de protection, indépendantes) mais également des couches "tout-en-un" (partie absorbante et partie imperméable cousues ensemble, à laver ensemble). On peut ajouter un insert à l’intérieur afin d’augmenter la capacité d’absorption (par exemple pour la nuit). Faire le choix des couches lavables, c’est adapter son quotidien au rythme des lessives.

⇒ Revenir au sommaire Bébé (aussi) sera écolo 

Découvrir nos couches lavables

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'auteur
ID L'info durable
#TousActeurs
Le premier média en France à proposer une information rigoureuse sur le développement durable associée systématiquement à des solutions concrètes pour agir à son échelle.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles