Bcorp
💌 Inscrivez-vous à la newsletter des marques engagées et recevez un code -10%* sur Ulule Boutique ! * Valable sur toutes commandes hors livres et frais de port. Non cumulable.

Electroménager : le faire durer et faire baisser la facture d’énergie

Electroménager : le faire durer et faire baisser la facture d’énergie

temps de lecture:
Certains réflexes peuvent faire la différence sur nos factures d’énergie et nous permettent aussi tout simplement de faire durer notre électroménager.

[Cet article a été initialement publié dans le guide IDÉES PRATIQUES #5: L'écologie à la maison, réalisé par ID L'Info Durable.]

Le réfrigérateur et le congélateur

  • Ne pas les placer près d’une source de chaleur (four, radiateur…) : ils consommeront davantage d’énergie. Les installer idéalement dans les pièces les plus froides de son logement (notamment son congélateur). Ne pas les surcharger.

  • Adapter leur température : 4 °C à 5 °C pour le réfrigérateur, - 18 °C pour le congélateur. Laisser un espace d’au moins 5 cm derrière ces appareils pour permettre à l’air de circuler convenablement.

  • Ne pas laisser la porte de ces appareils ouverte trop longtemps et vérifier les joints des portes. Dégivrer très régulièrement ses appareils, tous les trois mois en moyenne ou dès que la couche de givre dépasse 2 à 3 mm, pour éviter une surconsommation d’énergie.

  • Nettoyer régulièrement la grille arrière du réfrigérateur.

Le four et les plaques de cuisson

  • Placer un couvercle sur ses casseroles pour conserver la chaleur et économiser jusqu’à 25 % d’énergie.

  • Éteindre ses plaques électriques 10 minutes avant la fin de la cuisson pour les vieilles plaques : elles gardent longtemps la chaleur, rappelle l’UFC-Que Choisir – mais ce n’est pas le cas pour les plaques à induction qui cessent de chauffer dès leur arrêt. L’UFC préconise également l’utilisation d’un autocuiseur ou d’une « cocotte-minute » qui cuit les aliments quatre à six fois plus vite qu’une casserole traditionnelle.

  • Utiliser l’éclairage du four plutôt que d’ouvrir la porte pour éviter les déperditions de chaleur.

  • Vérifier l’étanchéité des joints du four.

Le lave-vaisselle

  • Ne le faire fonctionner que s’il est plein

  • Privilégier si possible le programme "Eco" ou à 50 °C, pour une économie de 45 % de consommation par rapport au programme intensif. Profiter des heures creuses si l’on dispose de cette option tarifaire.

  • Pas besoin de rincer sa vaisselle avant de la mettre dans le lave-vaisselle, mais enlever les débris et les miettes.

  • Nettoyer le filtre de la cuve et le joint de porte et surveiller le niveau de sel. Penser aussi chaque année à vérifier les tuyaux d’arrivée et de sortie d’eau.

Du côté de la buanderie

Pour le lave-linge, privilégier autant que possible les basses températures : idéalement un lavage à 30 °C. Si notre machine dispose d’un programme "Eco", utilisez-le pour le linge peu sale. De plus, évitez les demi-charges qui consomment moins d’eau mais tout autant d’énergie, nettoyez régulièrement le filtre de sa machine à laver, contrôlez les joints et ralentissez la création de calcaire en ajoutant de temps à autre une cuillère de bicarbonate de soude dans le bac à détergent. Faites trois fois par an un lavage à vide à 60 °C avec un détartrant pour lave-linge. Évitez l’utilisation d’un sèche-linge et faire sécher ses vêtements à l’air libre.

En amont : mieux choisir ses appareils

L’énergie dépensée par notre électroménager pourrait être limitée tout d’abord en amont, en choisissant des appareils électroménagers plus performants et moins énergivores. Globalement, un foyer disposant d’appareils performants pourra réaliser une économie sur la durée de vie de ses équipements pouvant aller jusqu’à 3000 euros sur la facture d’électricité, selon l’ADEME.

Tout d’abord, il est important d’adapter son achat à ses besoins : par exemple, pour un réfrigérateur, plutôt un 100 à 150 litres pour une personne, un 150 à 250 litres pour deux à trois personnes, un 250 à 350 litres pour trois à quatre personnes, un 350 à 400 litres pour plus de quatre personnes. Il faut évidemment bien surveiller l’étiquette énergie : pour mieux guider les consommateurs vers les appareils électroménagers les plus économes, celle-ci va évoluer. La nouvelle version s’affiche depuis le 1er mars 2021 dans les magasins et en ligne.

La nouvelle étiquette énergie
ADEME
Faites réparer votre électroménager en visio !

Vous achetez car votre appareil est en panne ? Avez-vous tout essayé pour le réparer Plusieurs plateformes spécialisées, comme Spareka ou Murfy, proposent gratuitement des conseils pratiques pour aider les débutants à réparer leurs produits. L’enseigne de e commerce Cdiscount s’est quant à elle associée à la start-up PIVR, spécialisée dans le dépannage par visioconférence. Elle propose aux clients ayant fait des achats de gros électroménager sur son site Internet de bénéficier d’un pré-diagnostic gratuit en visioconférence et ainsi de faire déterminer par des experts si la panne est réparable ou non.

Des outils pour nous guider

Pourquoi ne pas s’aider du guide Topten, qui répertorie des équipements économes en énergie, ou encore de la plateforme Produits Durables, section "électroménager", qui vous aide à choisir les appareils résistant le plus à l’obsolescence programmée (y compris pour le petit électroménager comme les cafetières, aspirateurs, robots, mixeurs) ? Avant d’opter pour le neuf, pensez d’ailleurs aux appareils reconditionnés pour favoriser l’économie circulaire. Et pensez français !

=> Revenir au sommaire L’écologie à la maison

=> Lire notre Guide de la maison durable

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'auteur
ID L'info durable
#TousActeurs
Le premier média en France à proposer une information rigoureuse sur le développement durable associée systématiquement à des solutions concrètes pour agir à son échelle.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles