Bcorp
🌞 Bien ou Bien organise un grand tirage au sort de l'été avec Ulule Boutique et GreenGo : participez et tentez de gagner 500€ de cartes cadeaux !

4 idées reçues sur l'eau du robinet

4 idées reçues sur l'eau du robinet

temps de lecture:
Boire 1,5 litre d’eau par jour est indispensable à la santé. Oui, notre corps a besoin de beaucoup d’eau ! En France, on a la chance d’avoir de l’eau potable qui coule de nos robinets. Certains préfèrent acheter l’eau en bouteille au supermarché. Pour quelles raisons ? L’eau du robinet serait moins bonne ? On se penche sur quelques idées reçues…

L’eau du robinet est moins bonne pour la santé que l’eau minérale

Faux. En France, l’eau du robinet est l'un des aliments les plus contrôlés. Elle doit répondre à plusieurs critères de potabilité, qui sont conformes aux normes européennes. Elle fait l’objet d’un suivi permanent, qui passe par une surveillance de la part de l'organisation publique ou privée qui produit et distribue l’eau et par le contrôle sanitaire mis en œuvre par les Agences régionales de santé.

On a souvent tendance à penser que les eaux usées sont directement recyclées pour produire de l’eau potable. Mais pas du tout ! Cette pratique est interdite par le Ministère de la Santé. Quand l’eau est usée, elle est nettoyée en usine puis rejetée dans la nature. L’eau du robinet, elle, est prélevée à 96% dans les eaux souterraines et à 4% dans les eaux de surface (fleuves, rivières, etc.) puis transformée en eau potable dans les usines de traitement.

Ainsi, eau du robinet ou eau en bouteille, les deux sont saines. Seuls les nourrissons doivent, dans certaines zones, éviter l’eau du robinet car les nitrates présents peuvent perturber leur système digestif. Il est recommandé qu'ils boivent une eau ne contenant pas plus de 50 milligrammes de nitrates par litre. Il faut ainsi vérifier avant de leur donner si l'eau est adapté à un jeune enfant. Autre exemple, si une habitation a été construite avant 1948, il est fort probable que la tuyauterie soit en plomb, ce qui est donc déconseillé pour les plus petits.

Hormis cela, il se peut que l’on trouve des traces infimes de produits toxiques dans le robinet et de petites particules plastiques à éviter dans les bouteilles. Mais les deux répondent aux normes sanitaires et sont parfaitement potables.  

Mais alors, pourquoi cette mauvaise réputation ? Si aujourd’hui, plus de 98% des Français ont accès à une eau conforme à la totalité de critères sanitaires, 2% vivent dans des zones où l’eau est contaminée. Les pesticides provenant de l'activité agricole sont en tête des contaminants. Les associations UFC-Que Choisir et Générations Futures qui luttent pour l’interdiction de la commercialisation des pesticides appellent donc les consommateurs à vérifier la qualité de leur eau. On peut trouver sur le site de Que Choisir, une carte interactive de l'eau du robinet qui expose les espaces où l'eau contient des pesticides.

Robinet qui remplit un verre d'eau
Photo by Jacek Dylag on Unsplash

L’eau minérale a meilleur goût

Vrai et faux, cela dépend des goûts ! On trouve du chlore et du calcaire dans l’eau du robinet. Aucun des deux n’est dangereux. Au contraire, le calcaire est bon pour la santé. En effet, il contient du calcium et du magnésium. Selon le Centre d'information de l'eau, ces derniers sont bénéfiques pour les muscles, les os et le système nerveux et réduisent les risques de maladies cardiovasculaires. Le chlore, lui, permet de rendre l’eau potable. Si leur goût gène, il suffit de laisser reposer l’eau dans une carafe environ une heure ou de filtrer l’eau avec une carafe adaptée. Dans certaines régions, l’eau contient moins de chlore dont le goût est donc presque inexistant. 

L’eau du robinet est moins chère

Vrai. Eau du robinet ou eau en bouteille, les deux modes de consommation sont à égalité sur le plan sanitaire. Mais la grande différence réside dans leur coût. Pour l'ADEME, le prix de l’eau en bouteille serait 100 à 300 fois plus cher que le prix de l’eau du robinet. Dernièrement, on voit le retour de l’eau en régie publique, ce qui diminue largement son prix. C’est le cas dans de plus en plus de territoires français qui prennent exemple sur les grandes métropoles. Par exemple, à Paris, le mètre cube d’eau courante coûte 3 euros 45. En bouteille, c’est minimum 10 centimes le litre. Si on fait le calcul, un litre d’eau en bouteille équivaut à 300 litres d’eau du robinet. L’eau n’est pas chère, le prix des bouteilles est lié à d’autres éléments (marketing, packaging, etc).

Consommer de l’eau du robinet dans une gourde permet de générer moins de déchets

Vrai. La production de bouteilles d’eau en plastique a un impact désastreux sur l’environnement. Le plastique des bouteilles est un dérivé du pétrole. Les bouteilles parcourent en moyenne 300 km avant d’être consommées. De plus, elles génèrent des déchets plastiques, et ne sont pas toutes recyclées puisqu’on en retrouve beaucoup dans la nature et dans la mer, leur temps de dégradation étant estimé entre 500 et 1000 ans. D’après le rapport des ONG Plastic Oceans UK et Earthwatch Europe, elles représentent la forme de déchets qu’on retrouve le plus dans les rivières en Europe. Les espèces animales ingèrent des particules plastiques, alors qu’on pêche certaines d’entre elles. C’est pourquoi l’enseigne Biocoop ne vend plus aucune bouteille en plastique depuis janvier 2017, par exemple.

Un rapport de l'Agence de la Transition écologique explique que si on ne consomme que l’eau du robinet, on réduit de 3 kg sa production annuelle de déchets. Si on doit partir en balade ou en voyage, on peut utiliser une gourde, de préférence pas en plastique. Voilà, on espère que maintenant, pour vous, c’est aussi clair que de l’eau de roche !

Autres sources :

Centre d'information sur l'eau : Des nitrates dans l'eau ?

Eau France : L'alimentation en eau potable.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'autrice
Filomène Netter
Rédactrice
Rédactrice pour Bien ou Bien, Filomène travaille sur la responsabilité sociétale des entreprises à l'école de commerce de Montpellier. Se sentant concernée par ce sujet, elle vous partage ses connaissances.
Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles