Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

4 bonnes raisons de manger local et de saison

4 bonnes raisons de manger local et de saison

temps de lecture:
S’alimenter localement et donc avec des produits de saison peut avoir des avantages certains, que ce soit sur le plan environnemental, de la création d’emplois ou du lien social... Et aussi pour le goût !
©Alistair Scott / Shutterstock

[Cet article a été initialement publié dans le guide IDÉES PRATIQUES #2 : L’écologie dans nos assiettes, réalisé par ID L'Info Durable]

1. Moins de gaspillage alimentaire et d’emballages

Acheter des produits locaux et de saison se fait souvent en vente directe : c’est un moyen de consommer des produits présentant parfois des défauts esthétiques qui auraient été rejetés par la grande distribution classique. Ce sont aussi souvent des produits moins emballés : la réduction de la distance entre producteurs et consommateurs permet en effet de réduire les emballages des produits.

2. Des avantages sur le plan économique et social

Les avantages sociaux et économiques de ces modes de distribution sont avérés, rappelle l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) :

  • pour le producteur qui voit son modèle économique sécurisé et son métier reconnu ;

  • pour le consommateur en termes de juste prix, de qualité et de quête de sens ;

  • pour un territoire en termes de création d’emplois locaux, pour l’économie sociale et solidaire et pour le lien social.

Les circuits courts participent également à la recherche d’une certaine autonomie alimentaire.

3. Moins de gaz à effet de serre produits

À partir du moment où "ils sont optimisés et sous certaines conditions", les circuits courts présentent "un potentiel intéressant en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre", précise l’ADEME dans un avis sur le sujet publié en juin 2017. Acheter des produits exotiques ou hors saison n’est pas anodin : ces derniers risquent d’avoir parcouru des milliers de kilomètres - souvent en avion - avant d’arriver dans votre assiette.

4. Du goût, de la nutrition, de la découverte

Manger local et de saison, c’est aussi savourer des aliments au maximum de leurs qualités nutritionnelles car ceux-ci ont été récoltés à maturité. Ils ont nécessairement davantage de goût. Du topinambour ou des salsifis de novembre à février, de la rhubarbe d’avril à juin, des quetsches d’août à octobre, des blettes de juin à octobre... Vous n’avez pas l’habitude de consommer ces aliments ? C’est aussi l’avantage du fait de manger local et de saison : ne pas s’en tenir aux 10 fruits et légumes les plus connus mais avoir la curiosité de goûter les autres !

=> Revenir au sommaire L'écologie dans nos assiettes

=> Lire notre Guide de l'alimentation durable 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'auteur
ID L'info durable
#TousActeurs
Le premier média en France à proposer une information rigoureuse sur le développement durable associée systématiquement à des solutions concrètes pour agir à son échelle.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles