Tentez de remporter 500 € en participant à notre tirage au sort ! 🎁

La jungle des labels alimentaires

La jungle des labels alimentaires

temps de lecture:
Alors qu’il est souvent difficile de s’imaginer ce qui se cache derrière les produits que l’on achète, les labels alimentaires offrent une certaine garantie de qualité au consommateur. Agriculture bio, commerce équitable, saisonnalité... Ils sont nombreux et gages de différents critères.
© De Sergey Ryzhov / Shutterstock

[Cet article a été initialement publié dans le guide IDÉES PRATIQUES #2 : L’écologie dans nos assiettes, réalisé par ID L'Info Durable.]

Les labels de l’agriculture biologique

eurofeuille

Le label bio de l’Union européenne, aussi appelé Eurofeuille, garantit l’interdiction des engrais et pesticides de synthèse. Il certifie que 95 % des composants sont issus d’une agriculture biologique respectant la réglementation de l’UE, mais aussi que le produit provient directement de l’agriculteur producteur ou du transformateur agroalimentaire dans un emballage scellé.

AB

Le label français dit "AB", est un équivalent d’Eurofeuille, et apporte des garanties similaires. Il certifie un mode de production et de transformation respectueux de l’environnement, mais accepte cependant la présence de traces accidentelles d’OGM.

Les labels bios les plus exigeants

Nature et Progrès

Nature et Progrès complète des produits certifiés biologiques en y appliquant des critères plus sévères. Le label impose une absence totale d’huile de palme, de colorant, de parfum et d’antioxydant entre autres. Nature et Progrès intervient dans la gestion de l’entreprise, en lui prescrivant des produits d’entretien et ménagers naturels. Concernant la viande, l’alimentation des animaux doit être obligatoirement biologique.

Demeter

Le Label Demeter s’applique aussi aux produits ayant le label agriculture biologique et impose d’autres critères. Parmi eux, la saisonnalité des produits frais et la limitation des produits utilisés dans la culture agricole. Le label lutte aussi contre le mal-être des animaux avec tout un ensemble de mesures à respecter.

bio cohérence

Bio Cohérence s’applique uniquement aux produits alimentaires ayant un label biologique. Il impose des critères liés aux conditions sociales et salariales des producteurs. Les pratiques agricoles ont pour but de favoriser la biodiversité, et la distance maximale exigée entre producteur et consommateur est de 80 km.

Les labels du commerce équitable

Agri-éthique

Le label Agri-Éthique développe pour sa part un commerce équitable 100 % français. Les prix garantis sont décidés avec les organisations de producteurs et définis à partir des coûts de production dans la région concernée. Le label accompagne aussi le développement et la structuration des filiales.

Max Havelaar

Le label Fairtrade Max Havelaar opte de manière concrète pour des pratiques garantissant un développement durable. En fonction d’un cahier des charges adapté aux pays, des critères économiques, sociaux et écologiques sont établis afin d’œuvrer pour des pratiques agricoles durables.

Producteurs Paysans

Producteurs Paysans est un label international de commerce équitable. Le label offre la garantie de produits équitables issus de l’agriculture paysanne. À travers le commerce équitable, le label offre aux petits producteurs la possibilité d’être les propres acteurs de leur développement dans le marché international.

Les labels d’agriculture biologique et de commerce équitable combinés

Bio partenaire

Biopartenaire est un label né de l’association de différents entrepreneurs biologiques. Il impose des critères stricts, impliquant un contrôle à chaque étape de fabrication. Il assure un revenu juste aux producteurs et dynamise l’économie locale par un programme de développement concerté.

Fair for life

Fair for Life met en œuvre des partenariats éthiques avec les organisations et les producteurs. Des engagements sur le long terme sont mis en place, tout en mettant un point d’honneur sur le paiement d’un prix équitable, la garantie d’un prix minimum et des préfinancements notamment. À noter qu’il n’est pas obligatoire d’être biologique pour porter le label Fair For Life, bien que cela soit fortement conseillé.

D’autres labels ou certifications à surveiller

Pour rappel, il existe également d’autres labels encadrés par les pouvoirs publics : le Label Rouge pour la qualité, mais aussi l’AOC (Appellation d’origine contrôlée), et l’IGP (Indication géographique protégée) pour l’origine géographique.

Les magasins Biocoop ont également développé leur gamme de produits biologiques, nommée Ensemble. Un travail en coopération avec les agriculteurs, pour développer un fonds de co-développement de l’agriculture biologique, mais aussi pour proposer des prix encadrés afin d’éviter les variations brutales du prix du marché. À noter qu’il s’agit d’une gamme de produits biologiques, mais pas d’un label.

À noter que...

La Fédération de l’agriculture biologique (Fnab) vient de lancer le label "bio français équitable" (BFE). Cette initiative garantit aux consommateurs des légumes biologiques produits en France et un prix rémunérateur aux agriculteurs bio. En outre, elle permet de contrer "l’institutionnalisation de la grande distribution sur les produits biologiques". Une démarche mise en place en collaboration avec le groupe de surgelés Picard, qui a lancé une gamme bio et locale.

=> Revenir au sommaire L'écologie dans nos assiettes

=> Lire notre Guide de l'alimentation durable 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'auteur
ID L'info durable
#TousActeurs
Le premier média en France à proposer une information rigoureuse sur le développement durable associée systématiquement à des solutions concrètes pour agir à son échelle.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles