Bcorp
🌞 Bien ou Bien organise un grand tirage au sort de l'été avec Ulule Boutique et GreenGo : participez et tentez de gagner 500€ de cartes cadeaux !

Et si on tentait le "Défi Rien de neuf"?

Et si on tentait le "Défi Rien de neuf"?

temps de lecture:
Logement trié, réflexes en tête, nous voici prêts à ne plus surconsommer et ainsi limiter nos potentiels déchets, mais voilà... Il est parfois dur de se motiver sans se lancer un vrai défi et sans être un minimum accompagné. Dans ce cas, Zero Waste France a tout prévu. L’idée : acheter le moins d’objets neufs possible ! Sauf bien sûr côté alimentation et cosmétiques. Voici en quoi consiste plus précisément ce défi.

[Cet article a été initialement publié dans le guide IDÉES PRATIQUES #6 : Se mettre (vraiment) au zéro déchet : mode d'emploi, réalisé par ID L'Info Durable.]

1. Questionner ses besoins

La première étape du "Défi Rien de neuf" est simple : il s’agit de se demander, à chaque intention d’achat, si on a vraiment besoin de l’objet convoité.

2. Se tourner vers les alternatives au neuf

Ressourceries, boutiques Emmaüs, ateliers de réparation, bibliothèques, ludothèques ou bricothèques, sites et applications de vente ou d’échange d’objets entre particuliers, etc... Ce ne sont pas les alternatives qui manquent pour consommer autrement et répondre aux besoins identifiés !

3. Privilégier les commerces locaux et indépendants

Remettre en question sa façon de consommer, c’est aussi privilégier les commerces indépendants et locaux pour acheter les objets que l’on a décidé d’acheter neufs. Chaque participant inscrit au défi a accès à une newsletter hebdomadaire avec des conseils et des idées d’alternatives. Un espace personnel lui permet d’échanger et de s’inspirer également, via des réseaux sociaux dédiés au défi, des idées d’autres participants. Plus de 57 000 personnes participent actuellement au défi, auquel il est possible de s’inscrire en tout temps.

Selon Zero Waste France :

En réduisant leur consommation, les participant·es réalisent des économies qui leur permettent de dédier leur budget à d’autres activités. Il.elle.s parlent aussi de libération quant à la pression à consommer et de création de lien social avec les autres participant·es.

=> Revenir au sommaire Se mettre (vraiment) au zéro déchet: mode d’emploi

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
À propos de l'auteur
ID L'info durable
#TousActeurs
Le premier média en France à proposer une information rigoureuse sur le développement durable associée systématiquement à des solutions concrètes pour agir à son échelle.

Tags associés à l’article

Ces articles pourraient vous plaire...
Ces articles pourraient vous plaire...
Voir tous les articles